/travel/destinations/quebec
Navigation

Des plages bien cotées pour la qualité de l’eau

Coup d'oeil sur cet article

Comment trouver une plage où la qualité de l’eau est correcte pour se baigner ? Comment vous en assurer ?

En vérifiant auprès de la plage de votre choix si des analyses ont été faites ou bien en consultant la liste des plages publiques qui participent au programme gouvernemental québécois Environnement Plage.  

Analyses

Des échantillons sont prélevés puis analysés pour vérifier leur qualité bactériologique, principalement la concentration de coliformes fécaux. Les résultats apparaissent dans le site web du programme. 

Dans plusieurs cas, les cotes de qualité peuvent changer d’un prélèvement à l’autre. Parfois, une plage se voit attribuer une cote D si des bernaches, des canards ou des goélands ont laissé leurs fientes sur la rive. Le contrôle de la présence de ces oiseaux est souvent à la base de la qualité de l’eau pour la baignade. 

Résultats

Plusieurs plages ont tendance à donner de bons résultats. En voici quelques-unes.

  • Lac Stukely : Au parc national du Mont-Orford, la plage s’est vue attribuer une cote moyenne de B l’an dernier et de A, au début de cet été. Des aménagements comme des filets ou des bosquets pour limiter l’accès aux bernaches ont grandement amélioré la situation.  
La plage du lac Stukely. Photo prise avant l’installation de filets pour limiter l’accès aux bernaches.
Photo courtoisie, Sépaq
La plage du lac Stukely. Photo prise avant l’installation de filets pour limiter l’accès aux bernaches.

  • Cap Saint-Jacques : Dans ce parc-nature de la Ville de Montréal, la plage au lac des Deux Montagnes a été évaluée avec une cote moyenne B en 2021, puis une cote A en juin cette année. Aires de pique-nique.
Photo courtoisie, Yves Keroack

 

  • Lac Monroe : La plage de la Crémaillère au parc national du Mont-Tremblant (secteur de la Diable) a mérité une cote moyenne A l’été dernier. Ça augure bien pour cet été. Baignade sans surveillance.
  • Lac Simon : À Duhamel dans l’Outaouais, la plage du Centre touristique du Lac-Simon qui s’étend sur deux kilomètres a été cotée A en juin dernier. Tables de pique-nique. 
La plage du Centre touristique du Lac-Simon.
Photo courtoisie, Sépaq
La plage du Centre touristique du Lac-Simon.

  • Lac Rawdon : Sur une pente naturelle de sable fin, la plage municipale de Rawdon a été cotée B l’an dernier. À suivre pour cet été.

Pour vous y retrouver

Pour plus d’information sur la plage de votre choix, faites simplement une recherche avec Google. 

Concernant les plages du réseau de la Sépaq, mieux vaut acheter en ligne vos droits d’accès et une place de stationnement. Cela évite un déplacement inutile si la plage a atteint sa capacité d’accueil maximale. 

BON À SAVOIR

Cotes de qualité de l’eau pour la baignade : A (excellente), B (bonne), C (passable), D (polluée) plage fermée jusqu’à une meilleure cote

Programme Environnement-plage : www.environnement.gouv.qc.ca/programmes/env-plage  

D’AUTRES IDÉES DE SORTIES

Croisières au lac Taureau

À Saint-Michel-des-Saints, à bord d’un bateau-mouche pour 49 passagers, on fait une croisière sur le plus grand plan d’eau situé à moins de deux heures de Montréal. Halte à l’énigmatique île du village.

www.croisiereslactaureau.com


Escapade à Saint-Alexis

La Pourvoirie du Lac Blanc propose un forfait avec nuitée et repas. Sentiers pédestres. Centre aquatique avec piscine chauffée, bain à remous et sauna. Kayaks et autres embarcations. Pêche à la truite.

www.pourvoirielacblanc.com


Alain Demers est l’auteur du livre Redécouvrir le Québec : 101 destinations, publié aux Éditions du Journal. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.