/entertainment/feq
Navigation

«Ce fut une course à obstacles»: un bilan positif pour le FEQ malgré les embûches

Malgré les embûches, le Festival d’été relève le défi de renouer avec les Plaines en pleine pandémie

Coup d'oeil sur cet article

Une vague inattendue de COVID-19, le chaos dans les aéroports et la pénurie de main-d’œuvre n’auront finalement pas empêché des dizaines de milliers de personnes de se réunir chaque soir devant les scènes du Festival d’été de Québec (FEQ) au cours des 12 derniers jours.

• À lire aussi: Année record pour les commerçants de Grande Allée

• À lire aussi: Se ficher du virus et non vivre avec

• À lire aussi: Un envoûtant festin musical avec Half Moon Run

  • Écoutez Karine Gagnon au micro de Vincent Dessureault sur QUB radio :

À quelques heures du concert de clôture de Half Moon Run sur les plaines d’Abraham, ce dimanche, les dirigeants du FEQ ont dressé l’habituel bilan positif de l’événement.

Sans l’ombre d’un doute, le concert de Rage Against The Machine a été l’événement le plus mémorable du Festival d’été 2022.
Photo Didier Debusschère
Sans l’ombre d’un doute, le concert de Rage Against The Machine a été l’événement le plus mémorable du Festival d’été 2022.

Or, en cette année du grand retour, après deux ans d’inactivité sur les grandes scènes extérieures, cette analyse rétrospective satisfaisante était loin d’être gagnée d’avance.

«Ce fut une course à obstacles», a dit le programmateur Louis Bellavance, qui a eu des sueurs froides, lundi dernier, quand le chanteur de Rage Against The Machine s’est blessé lors d’un concert à Chicago.

Objectif atteint

Sur le terrain, les enjeux de main-d’œuvre et d’approvisionnement ont forcé le FEQ à redoubler d’ardeur pour que les festivaliers n’y voient que du feu une fois sur les sites.

«Malgré les défis et les ajustements, je pense qu’on peut dire que notre objectif est atteint. Nous avions promis aux festivaliers un FEQ comme avant la pandémie et nous les avons vu vibrer tous les soirs au son de la musique de leurs artistes préférés», a déclaré la directrice générale Anne Hudon.

Le DJ Marshmello a réuni plusieurs fêtards lors de la soirée électro.
Photo courtoisie, Stéphanie Bourgeois/Festival d’été de Québec
Le DJ Marshmello a réuni plusieurs fêtards lors de la soirée électro.

Fidèle à son habitude, le Festival d’été n’a pas partagé les chiffres d’assistance sur les Plaines, mais on peut avancer sans grand risque de se tromper que les concerts de Rage Against The Machine, Maroon 5, Luke Combs et Marshmello ont été les plus courus.

Le chanteur de Maroon 5, Adam Levine, a tellement aimé son expérience sur les Plaines qu’il a déclaré vouloir revenir dès l’an prochain.
Photo Agence QMI, René Leclerc
Le chanteur de Maroon 5, Adam Levine, a tellement aimé son expérience sur les Plaines qu’il a déclaré vouloir revenir dès l’an prochain.

La deuxième scène

L’un des enjeux majeurs pour le FEQ demeure son deuxième plateau de concerts.

Refoulés à cause d’un manque d’espace au parc de la Francophonie, plusieurs festivaliers n’ont pu assister aux prestations de Three Days Grace, Sum 41 et Milky Chance.

Selon Anne Hudon, il est possible que les travaux en cours à place George-V soient terminés à temps pour que le FEQ puisse récupérer cet espace en 2023.

«Ce n’est pas confirmé, mais c’est possible. On va le savoir à l’automne», a-t-elle dit.

Si c’est le cas, le festival aimerait recréer son plateau double qui était prévu en 2020 et qui permettait, en installant une scène à la place George-V et une au parc de la Francophonie, de présenter des spectacles en alternance devant une foule pouvant aller jusqu’à 25 000 personnes.

«C’est notre souhait, mais il faudra valider avec la Ville», dit Mme Hudon.

Dans le cas contraire, Mme Hudon croit possible de procéder à certains aménagements au parc de la Francophonie afin de faire entrer un peu plus de festivaliers. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.