/news/transports
Navigation

Un capitaine recherché pour un «grand projet» de réfection

D’importants travaux sont à venir pour assurer la pérennité du pont Pierre-Laporte

Quebec
Photo Stevens LeBlanc Le pont Pierre-Laporte, emprunté quotidiennement par 125 000 véhicules, fera l’objet d’interventions d’envergure afin d’assurer sa longévité.

Coup d'oeil sur cet article

Le ministère des Transports (MTQ) est à la recherche d’un directeur afin de superviser les travaux majeurs requis sur le pont Pierre-Laporte, dont de nouvelles suspentes seront prochainement remplacées.

• À lire aussi: Marchand met des bémols sur les gains du 3e lien

• À lire aussi: «Ces ponts ne seront pas éternels»

Le ministère a publié la semaine dernière une offre d’emploi pour le poste de directeur ou de directrice «du grand projet du pont Pierre-Laporte».

Cette personne devra entre autres «gérer un projet d’envergure visant à identifier les déficiences et les interventions correctives à réaliser afin de maintenir la fonctionnalité et la sécurité du pont Pierre-Laporte reliant Québec et Lévis».

Relevant de la direction générale des grands projets routiers de la région métropolitaine de Québec, elle jouera «un rôle de premier plan dans la préparation de ce projet majeur d’infrastructure publique, sur une période pouvant s’échelonner sur plusieurs années».

Cette ouverture de poste survient après des révélations préoccupantes sur l’état des suspentes, ces câbles verticaux qui soutiennent le tablier de l’ouvrage inauguré il y a près de 52 ans.

Urgence d’agir

En juin, Radio-Canada dévoilait l’existence d’un rapport signé par deux ingénieurs du MTQ selon lequel il faudrait les remplacer en totalité, et ce le plus tôt possible.

On apprenait alors qu’un câble retiré en urgence l’automne dernier avait perdu plus de la moitié de sa résistance d’origine, selon des tests en laboratoire.

Questionné, le ministère reconnaît que des interventions majeures sont à prévoir, sans préciser exactement leur nature.

«À la suite d’une révision de l’état du pont Pierre-Laporte, le ministère a confié les travaux majeurs prévus au pont Pierre-Laporte à son équipe des grands projets. Les recommandations du rapport d’experts du ministère laissent entrevoir que des travaux très importants devront être réalisés afin d’assurer la pérennité du pont pour les prochaines décennies», explique la porte-parole Émilie Lord.

Le mois dernier, le ministre des Transports, François Bonnardel, a ordonné que le remplacement de l’ensemble des suspentes, planifié à l’origine sur un horizon de 15 ans, soit accéléré. Il a néanmoins assuré que le pont demeure «sécuritaire en ce moment».

Moins de 10 %

À ce jour, seulement 15 d’entre elles, sur 160, ont été renouvelées. Le MTQ s’est engagé à augmenter la cadence, et de nouveaux travaux sont même imminents, selon Mme Lord.

«Le remplacement de certaines suspentes est prévu à la fin de l’été et durant l’automne 2022», informe-t-elle.

Notons qu’en plus de l’embauche d’un directeur, le processus de recrutement du MTQ prévoit l’ajout de huit ressources.

L’équipe des grands projets routiers du MTQ sera responsable de toutes les activités en lien avec la réfection et le maintien de la structure du pont Pierre-Laporte, dont les câbles, les suspentes, le tablier, les pylônes et le massif d’ancrage.

La direction générale de la Chaudière-Appalaches demeurera quant à elle responsable du volet consacré à l’exploitation du pont, notamment le déneigement et l’entretien de la structure.

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous partager à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.