/news/transports
Navigation

Déjà un sombre bilan routier: la prudence est de mise sur la route des vacances

Déjà près d’une vingtaine de décès de plus que l’an dernier depuis le mois de mai

FD-ACCIDENT-AUTOROUTE-30
Photo Agence QMI, Maxime Deland Le carambolage survenu mardi soir sur l’autoroute 30, sur la Rive-Sud de Montréal, a coûté la vie à une mère de famille de 42 ans et à son fils de 11 ans.

Coup d'oeil sur cet article

À la veille des vacances de la construction, des experts appellent à la prudence sur les routes, alors que les autorités dressent déjà un sombre bilan routier depuis le début du beau temps. 

• À lire aussi: Une femme perd la vie dans une collision frontale sur l’A-50

• À lire aussi: Une piétonne heurtée mortellement par un camion

Le mois de juillet n’est même pas encore terminé et on dénombre déjà 72 accidents de la route mortels depuis mai, sur le territoire de la Sûreté du Québec (SQ), soit près d’une vingtaine de plus que l’an dernier, selon des statistiques fournies par le corps policier provincial. 

Et le bilan pourrait s’alourdir davantage dans les deux prochaines semaines, avec le retour des visiteurs étrangers. 

«Les voyageurs, notamment de l’Ontario, des Maritimes et des États-Unis sont de retour cette année et ce sont des gens qui ne connaissent pas nos routes et qui ont peut-être besoin de ralentir un peu pour consulter une carte, explique Marco Harrison, directeur de la Fondation CAA-Québec. C’est important d’être tolérants. Il faut se rappeler que ce n’est pas parce qu’on paie des plaques d’immatriculation sur nos voitures que les routes nous appartiennent.»

Très achalandées

Les vacances de la construction s’entament dès vendredi après-midi pour près de 150 000 travailleurs et leur famille. 

«Il y a énormément de gens sur les routes pendant ces deux semaines-là et habituellement, le nombre de collisions mortelles avec blessés est particulièrement élevé, indique la lieutenante Ann Mathieu, porte-parole de la SQ. 

«Les gens doivent être conscients que leurs décisions et leurs comportements peuvent affecter directement ce bilan. Il en revient de la conscience sociale des usagers de la route», ajoute-t-elle.

Insouciance

L’été rime souvent avec vitesse, comme a pu le constater à de nombreuses reprises pendant sa carrière le reconstitutionniste Pierre Bellemare. 

Selon lui, avec le temps des Fêtes, les vacances de la construction sont parmi les semaines les plus meurtrières de l’année. 

L’état d’esprit dans lequel se trouvent les conducteurs y est possiblement pour quelque chose, explique l’expert.

«Il y a un sentiment d’insouciance quand on tombe en vacances, observe-t-il. On est peut-être moins concentrés que lorsqu’on est dans notre routine quotidienne. On veut décrocher, on veut être dans le plaisir.» 

Pour tenter de réduire le bilan des accidents mortels et avec blessés, la Sûreté du Québec sera très présente sur les routes pendant les deux prochaines semaines. 

Deux personnes ont été gravement blessées dans un face-à-face sur l’autoroute 50 près de Lachute, dans les Laurentides, jeudi, en début de soirée. 

TRISTE BILAN

Collisions mortelles sur les routes (mai à juillet)* 

  • 2018: 82
  • 2019: 66
  • 2020: 61
  • 2021: 56
  • 2022 (jusqu’à jeudi): 72 

Collisions avec blessés graves (mai à juillet)* 

  • 2018: 242
  • 2019: 233
  • 2020: 186
  • 2021: 206
  • 2022 (jusqu’à jeudi): 119 

* Sur le territoire de la Sûreté du Québec 

Source : Sûreté du Québec

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous partager à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.