/finance
Navigation

Bas-St-Laurent: un entrepreneur de 17 ans a le vent dans les voiles

Coup d'oeil sur cet article

Un jeune entrepreneur de 17 ans originaire de Sainte-Luce, au Bas-St-Laurent, connaît un succès florissant en affaires, au plus fort de la saison touristique estivale.

• À lire aussi: La COVID-19 continue de se propager dans l’Est-du-Québec

• À lire aussi: La pénurie de main-d'œuvre continue de frapper dans l'Est-du-Québec

Charles-Olivier Soucy tenait à offrir un service encore inexistant en date de l’an passé. «Il y avait une si forte demande que j’ai dû acheter d’autres matériaux, se réjouit le jeune sportif. Je suis résident de Sainte-Luce et j’ai observé qu’il n’y avait pas de service de location, mais que les gens le demandaient», a raconté le propriétaire de Plein air Sainte-Luce, qui a été motivé par le manque d’activité en matière de plein air. 

Son entreprise de location d'équipement répond à un véritable besoin. 

Planches à pagaie, trottinettes électriques, kayaks et vélos à pneus surdimensionnés (fat bikes) sont offerts tous les jours aux citoyens, du mois de juin à la rentrée scolaire. 

De retour en force pour la deuxième année, Charles-Olivier a voulu bonifier son offre en collaborant avec une entreprise rimouskoise. «Je suis vraiment heureux parce qu’ils ont accepté de me prêter des vélos fat bike pour la saison estivale», nous a confirmé le Rimouskois, qui observait un engouement pour le vélo. 

Pour le jeune homme, ce n’est que le début dans le monde des affaires, lui qui aimerait faire le saut dans ce domaine à l’Université. 

Une entreprise qui reçoit des éloges

«On est vraiment fier. Des jeunes autant impliqués que lui dans le développement touristique, c’est beau. On espère qu’il va continuer encore longtemps», s’est enorgueillie la mairesse de la municipalité de Sainte-Luce, Micheline Barriault. 

La fibre entrepreneuriale se fait sentir ailleurs en région, le retour du programme Estivaliers au travail permettant aux jeunes de s’y initier rapidement. «Dès leur jeune âge, on veut leur inculquer les valeurs entrepreneuriales. On veut leur montrer comment ça fonctionne une entreprise et leur apprendre l’autonomie, le leadership et la motivation», a expliqué le coordonnateur de ce programme qui rassemble des jeunes de 13 à 17 ans.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.