/news/coronavirus
Navigation

Les hôpitaux de l’Estrie toujours sous pression

Les hôpitaux de l’Estrie toujours sous pression
ANDRÉ KIEFFER/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

Malgré une légère baisse des hospitalisations, encore plusieurs patients touchés par la COVID occupent les hôpitaux de l’Estrie et du Centre-du-Québec, une surcharge qui continue à épuiser le personnel de santé.

• À lire aussi: Les CLSC sont la clé pour refonder le réseau de la santé

• À lire aussi: Paxlovid: le médicament contre la COVID-19 sous-utilisé au Canada

• À lire aussi: Les hospitalisations liées à la COVID-19 en baisse au Québec

De fait, la contamination communautaire est bien présente et les autorités rappellent l’importance de s’isoler lorsqu’on est malade afin d’éviter de propager le virus aux plus vulnérables.

Selon la directrice de la santé publique de l’Estrie, Dre Isabelle Samson, «nos indicateurs démontrent de très légères baisses [d'hospitalisations] depuis 2 semaines, ce qui démontre que la situation est stable. Si on est symptomatique, on ne devrait pas aller à un festival ou dans un événement de masse.»

Dr Benoit Heppell, du CIUSSS de l’Estrie-CHUS, soutient que cette baisse ne se fait pas sentir dans les hôpitaux et que la majorité des services affrontent un achalandage important qui essouffle le personnel en place.

Les taux d’occupation dans les urgences explosent à l’hôpital Fleurimont de Sherbrooke (139%), au CSSS de Memphrémagog à Magog (186%) et à l’hôpital Sainte-Croix de Drummondville (163%).

L’impact se fait également sentir dans les pharmacies, où les gens se dirigent pour leurs questions de santé. Benoit Morin, président de l’Association québécoise des pharmaciens propriétaires, a rappelé par ailleurs que les boîtes de tests rapides sont disponibles et nombreuses pour les gens qui souhaitent s’en procurer.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.