/travel
Navigation

À la rencontre d’une bête gigantesque

Rivière Thelon, Nunavut, 64°38’36.5’’N 96°26’18.5’’W

0730 WE Photo évasion
Photo Mathieu Dupuis

Coup d'oeil sur cet article

Cette mission au Nunavut consiste à documenter le travail des prospecteurs. Arrivé sur place, je monte aussitôt à bord d’un hélicoptère Bell 407. Rémi, le pilote, me demande si j’ai déjà « travaillé » avec la Ferrari des hélicoptères. Je lui réponds que j’ai plus d’expérience avec le B2. Il me confirme aimer lui aussi cet appareil, mais qu’aujourd’hui, nous sommes dans un aéronef de haute performance. En vol, le paysage se définit par une beauté minimaliste. Ici, aucun arbre. Pas même un arbuste. On ne voit que des roches à perte de vue, ponctuées d’un nombre incalculable de plans d’eau. Quelques collines ici et là. En d’autres mots, l’horizon se dévoile jusqu’à l’infini... Dans cette trame désertique qui défile à 200 km/h, des taches foncées brisent la monotonie du décor. Rémi, l’air intrigué, observe les bêtes à son tour et me demande : « Est-ce que tu as déjà vu des muskox ? » Ce nom anglais désigne les fameux bœufs musqués de l’Arctique. Après des dizaines de voyages dans les contrées du Grand Nord canadien, je n’ai jamais été en mesure d’en croiser un. C’est une occasion à saisir. Le pilote me sourit et amorce une manœuvre dont je ressens la descente. Une fois l’hélico au sol, une approche dans le relief de la toundra me permet de photographier ce mastodonte, aux allures préhistoriques.


Appareil : Canon EOS R6

Objectif : RF 100-400 mm

Exposition : 1/1000s à f/8

ISO : 640

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.