/opinion/columnists
Navigation

Ils sont de retour

SPO-TOURNOI-GOLF-DROUIN
Photo d'archives, Agence QMI Avant la pandémie, la deuxième édition du tournoi de golf Jonathan Drouin en août 2019 avait attiré plusieurs célébrités sur les verts du club Laval-sur-le-Lac. Les profits de ce tournoi ont été versés dans les coffres de la Fondation du CHUM.

Coup d'oeil sur cet article

On ne peut pas dire que l’épisode de la COVID est terminé, mais au travers des restrictions et empêchements, le golf a retrouvé ses lettres d’entraide, de solidarité.  

Les grands tournois sont réapparus après deux années catastrophiques pour les organismes qui, au fil des étés, recueillaient des millions de dollars pour les hôpitaux, la recherche, les jeunes ou des gens en difficulté.  

Richard Beaudry (aucun lien), promoteur de nombreux de ces événements majeurs, confirme : « Oui les gros tournois sont revenus à 100 % et tout le monde s’en réjouit même si ça déborde ». La pandémie avait coupé les vivres, carrément.

La Fondation Bon départ (Canadian Tire), le CHUM, les étudiants de l’Université de Sherbrooke et d’autres comme l’Hôpital Sainte-Justine sont parmi ceux qui en bénéficient le plus, et ce n’est pas rien, c’est en millions de dollars. Des omniums caritatifs ont lieu par dizaines dans toutes les régions du Québec et leur présence est nécessaire.  

Donc, le temps des lunchs du midi dans une petite boîte en carton, les cocktails éliminés ou isolés et les soupers en nombre limité sont terminés, alors que les soirées avec encans silencieux et à la criée sont de retour pour le bien de tant de gens dans le besoin.

Il faut aussi se rappeler qu’il y a une dizaine d’années, la commission Charbonneau avait fait mal à ces grands tournois charitables. Certains témoignages révélant des relations un peu trop étroites entre des représentants gouvernementaux et des entrepreneurs généreux avaient refroidi les ardeurs et même éloigné des donateurs, des philanthropes.  

LA SANTÉ ET LE GOLF

Les golfeurs, individuellement, retrouvent peu à peu leurs bonnes vieilles habitudes. Il n’y a plus de séparateurs dans les voiturettes, on peut toucher et, au choix, enlever le poteau du drapeau, et avec une certaine retenue, on peut se cogner les coudes ou les poings après un beau birdie.

Au cours des deux dernières années, les golfeurs étaient tout de même nombreux sur les terrains, mais ils déguerpissaient dès le match terminé. Pas de p’tite bière et/ou de souper au club. La plupart du temps, c’était fermé. 

Aujourd’hui, comme dans plusieurs autres domaines, on manque de personnel, mais on s’en sort en redoublant d’efforts sachant que l’opération est saisonnière et qu’il faut saisir la chance quand elle passe. L’été est favorable à la qualité des sols pour le golf. Les terrains sont p tous très beaux et l’industrie est redevenue grouillante et, indirectement, généreuse, altruiste. Quand les nouvelles sont bonnes, il faut le dire aussi. Et bon golf ! 

De l’enclave  

L'entraîneur adjoint chez le Canadien, Stéphane Robidas
Photo d'archives, Martin Chevalier
L'entraîneur adjoint chez le Canadien, Stéphane Robidas
  • Stéphane Robidas s‘en vient derrière le banc du Canadien alors que son fils, Justin, ira au camp des Hurricanes de la Caroline qui l’ont repêché l’an dernier. Justin, joueur de centre, a complété son junior avec Val-d’Or et il est né au Texas où jouait son papa, à l’époque.
  • Trois Canadiens figurent parmi les 10 hommes les plus forts au monde : Mitchell Hooper (Barrie, Ontario), Maxime Boudreault (un Franco-Ontarien) et Gabriel Rhéaume (de Québec).
  • Non, Josh Anderson du Canadien n’est pas le neveu de Pete Mahovlich, mais il y a un lien, toutefois. La mère de Anderson est la cousine du grand Pete.
  • La traversée internationale du lac St-Jean est considérée comme la 6e épreuve sportive la plus difficile au monde.
  • Quelle est la seule équipe de la LNH à placer le « C » de capitaine ou le « A » d’assistant du côté droit ? La réponse plus bas.
  • Le tout premier capitaine des Panthers de la Floride en 1993 arrivait de Montréal. Brian Skrudland. Aussi, le saviez-vous ? Le tout premier directeur général des Panthers a été... Bobby Clarke, et il a duré un peu plus d’un an.
  • Martin St-Louis est le 13e instructeur du Canadien depuis leur dernière conquête de la coupe Stanley en 1993. Kent Hughes est le 6e directeur-gérant depuis Serge Savard.
  • C’est avec impatience et enthousiasme qu’on attend l’arrivée de jacques villeneuve pour le Grand Prix de Trois-Rivières qu’on appelle aussi le « Mini-Monaco » et qui célèbre ses 55 ans d’existence cette année.
  • Le saviez-vous ? Au collège, le pape François adorait jouer au basketball et il suit encore son compatriote Lionel Messi au soccer avec le Paris St-Germain.
  • L’ex-chef cuisinier du Mirage, Mario Julien est maintenant au club de golf de l’Assomption.
  • Réponse. Sur le chandail des Red Wings de Detroit les lettres « C » et « A » sont à droite.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.