/news/society
Navigation

Des amateurs de sports nautiques réclament des accès faciles à l'eau en Mauricie

Des amateurs de sports nautiques réclament des accès faciles à l'eau en Mauricie
TOURISME QUÉBEC / Linda Turgeon

Coup d'oeil sur cet article

L'accès difficile à la rivière Saint-Maurice, à Trois-Rivières, est dénoncé par plusieurs amateurs de sports nautiques qui aimeraient que la Ville aménage de nouveaux endroits pour la mise à l'eau.

Au cours des derniers mois, ils sont nombreux à avoir découvert le parc des Berges, situé en plein cœur d’une rue résidentielle. L’augmentation du flux de circulation, l’accroissement du bruit et les bris de la végétation inquiètent les riverains. Ces derniers ont d'ailleurs balisé les sentiers et ajouté des affiches, écrites à la main, sur le terrain que possède la Ville de Trois-Rivières. 

«Les premières années, il y avait des pêcheurs. Maintenant, il y a une grande quantité de gens qui viennent avec des planches, des kayaks, mais là on voit aussi des embarcations motrices. Lorsqu'ils tentent d'accéder à la rivière, ils peuvent briser des arbres», a expliqué Jean-Claude Leprohon, un citoyen du secteur. 

La protection des berges est d'ailleurs au centre des préoccupations. «Il faut maintenir la végétation pour éviter l'érosion. C'est ce qui retient la montée et, par le fait même, nos maisons», a ajouté monsieur Leprohon. 

La conseillère municipale du secteur, Pascale Albernhe-Lahaie, a elle-même conçu une affiche. «Je ne sais pas dans quel sens ça peut être un abus de pouvoir. Ce que je voulais, c'est sensibiliser les visiteurs à l'importance de respecter les berges», a précisé Mme Albernhe-Lahaie. 

Cette situation soulève d'ailleurs des questions d'accessibilité aux lacs et aux rivières. «Les mises à l'eau en amont de la [rivière] Saint-Maurice sont très difficiles. On nous dit d'aller au parc Vivian-Dober, plus au sud, mais là-bas, il y a beaucoup de circulation d'embarcations à moteur, c'est plus dangereux», a mentionné Éric Boivin, un amateur de sports nautiques. 

Trois-Rivières confiera prochainement à une firme externe le mandat d'évaluer l'accessibilité aux plans d'eau. L'objectif est de mettre en application les recommandations de l'étude lors des prochaines saisons estivales.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.