/sports/tennis
Navigation

Omnium Banque Nationale: laissez-passer pour Murray et Galarneau

Djokovic officialise son retrait du tournoi montréalais

SPO-TENNIS-COVID-19
Photo d'archives, Agence QMI Alexis Galarneau, photographié en 2020, sera au rendez-vous de l’Omnium Banque Nationale.

Coup d'oeil sur cet article

Le Québécois Alexis Galarneau a eu une belle surprise, ce jeudi. Il a reçu un des quatre laissez-passer de l’Omnium Banque Nationale.  

• À lire aussi: Omnium banque nationale: des attentes modérées pour Vasek Pospisil

• À lire aussi: Tennis Canada: 3 millions $ pour les terrains désuets

• À lire aussi: Omnium Banque Nationale: Félix Auger-Aliassime parmi les têtes de série à Montréal

Les autres ont été attribués à Andy Murray, David Goffin et au Canadien Vasek Pospisil. Ces choix sont tous à la discrétion des dirigeants du tournoi montréalais. 

Pour revenir à Galarneau, il en sera à sa première participation à un tournoi Masters 1000 en carrière. L’athlète de 23 ans s’est incliné en finale du tournoi challenger de Winnipeg en fin de semaine dernière. On peut penser qu’il arrivera dans le tournoi avec une bonne dose de confiance. 

Le Lavallois pointe actuellement au 238e rang mondial. Si on ne le connaît pas beaucoup, c’est qu’il a passé cinq ans dans le programme de l’Université North Carolina State. 

Murray, un naturel

Andy Murray
Photo AFP
Andy Murray

Le choix de Murray n’est pas une surprise. Dès le dévoilement de la liste des joueurs de son tournoi, le directeur Eugène Lapierre avait laissé entendre que le Britannique pourrait faire partie de ses choix pour un laissez-passer. 

Murray, gagnant à trois reprises du tournoi, est maintenant au 50e rang du classement de l’ATP. Il aimerait bien se servir des tournois de Montréal et de Washington pour engranger de précieux points. 

Le joueur de 35 ans aimerait beaucoup obtenir une place parmi les joueurs favoris en prévision des Internationaux des États-Unis. Il a démontré qu’il avait encore du bon tennis en lui cette saison alors qu’il atteint la finale lors des tournois de Stuttgart et de Sydney. 

Est-ce que les amateurs de Montréal verront Murray pour la dernière fois ? Ce ne serait pas surprenant. 

Quant à Goffin, le Belge est en train de retrouver ses repères. L’ancien joueur du top 10 mondial a livré du jeu solide à Wimbledon où il s’est incliné en quarts de finale. Il n’a pas joué beaucoup de tournois dans les deux dernières années. L’an dernier, il a dû mettre fin à sa saison en raison d’une blessure à un genou. 

Une formalité 

Novak Djokovi
Photo d'archives, AFP
Novak Djokovi

Dans un autre ordre d’idées, le Serbe Novak Djokovic a officialisé son forfait du tournoi de Montréal. Ce n’est pas une surprise. 

L’ancien numéro 1 mondial ne peut pas entrer au Canada en raison de son statut vaccinal. À Wimbledon, quelques jours avant son sacre, il a indiqué qu’il n’avait pas l’intention de recevoir une injection avant le début de la saison sur surface dure en sol nord-américain. 

Comme prévu, sa présence aux Internationaux des États-Unis est compromise. À moins d’un assouplissement soudain des autorités américaines. Ça serait surprenant. 

Outre Djokovic, l’Allemand Oscar Otte a également déclaré forfait. Ces deux retraits ouvrent la porte au Français Benjamin Bonzi et à l’Australien Nick Kyrgios qui obtiennent une place dans le tableau principal.


♦ Le tirage au sort aura lieu demain en fin d’après-midi à la Place Ville-Marie. L’Espagnol Carlos Alcaraz et le Grec Stefanos Tsitsipas seront sur place pour commenter les premiers affrontements.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.