/news/currentevents
Navigation

Présumée agression à Lévis: une plaignante finalement accusée de méfait

Présumée agression à Lévis: une plaignante finalement accusée de méfait
CAPTURE D'ÉCRAN / TVA NOUVELLES / AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

Une jeune femme qui avait dénoncé une présumée agression dont elle aurait été victime en juin dernier a finalement été accusée de méfait puisque son histoire serait complètement fausse. 

• À lire aussi: Elle dénonce sa violente agression sur Facebook

L’accusation déposée contre Angélique Pageau sera précédée d'une procédure sommaire, a indiqué vendredi Jean-Sébastien Levan, porte-parole de la police de Lévis.

La jeune femme avait dénoncé sa présumée agression gratuite dans une publication Facebook qui avait rapidement fait le tour des réseaux sociaux.

Elle y expliquait qu’elle avait été frappée au visage et au corps lorsqu’elle aurait été attaquée par un individu par-derrière en voulant aider une femme allongée au sol.

La police de Lévis a cependant soutenu que «l’histoire est complètement fausse» et qu’elle s’est retirée du dossier.

Angélique Pageau ne collaborerait pas, et les policiers ne sont pas encore parvenus à savoir ce qui s’est réellement passé cette journée-là.