/sports/opinion/columnists
Navigation

Les Padres ont volé le show!

BBN-SPO-COLORADO-ROCKIES-V-SAN-DIEGO-PADRES
Photo AFP Juan Soto célébrant avec ses nouveaux coéquipiers après avoir marqué un point, le 3 août.

Coup d'oeil sur cet article

En mettant la main sur Juan Soto, les Padres de San Diego ont fait l’envie de tout le monde...

Avec Soto et le retour au jeu de Fernando Tatis Jr., les Padres ont lancé un message à tous leurs rivaux : ils sont sérieux ! Les Yankees de New York ont aussi acquis Frankie Montas et Jose Trivino, mais les Padres forment l’équipe la plus améliorée. 

Évidemment, la saison est loin d’être terminée... bien que les espoirs des Padres de rattraper les Dodgers de Los Angeles soient bien minces.

Par contre, je suis déçu de l’inaction des Blue Jays...

Je croyais vraiment que les Jays allaient réagir... mais non !! Dommage !

Perte d’un ami

À chacune des visites des Expos à Los Angeles, Vin Scully était toujours là pour nous souhaiter la bienvenue et s’enquérir, non seulement de notre état de santé, mais aussi de nos besoins.

Au fil des ans, je m’étais lié d’amitié avec la Voix des Dodgers.

Son décès m’attriste et laisse un grand vide.

Un autre rappel du fait que nous ne sommes pas éternels !

Non seulement était-il d’une grande amabilité, mais il était sincère.

Vin Scully fait partie des GRANDS.

Si jamais je retourne à la galerie de presse des Dodgers, je vais le chercher... mais je ne le trouverai pas...

Quel dommage !

Bravo Charles !

La patience de Charles Leblanc a été récompensée...

En effet, le jeune homme de Laval, âgé de 26 ans, a fait ses débuts dans les majeures avec les Marlins de Miami et ce premier match restera à jamais gravé dans sa mémoire...

Le joueur de troisième but s’est présenté au bâton trois fois et il a obtenu son premier coup sûr, un solide double. 

Il a aussi été retiré deux fois sur trois prises.

Beau parcours

Le joueur d’avant-champ avait été repêché par les Brewers de Milwaukee lors du 33e tour de la séance de juin 2013, et par la suite, en quatrième ronde, en 2016 par les Rangers du Texas alors qu’il étudiait à l’Université de Pittsburgh.

Leblanc a joué durant deux saisons au collège et ensuite durant six campagnes dans les mineures avant d’avoir sa chance.

Puis le 31 juillet, Charles a claqué son premier circuit aux dépens de Taijuan Walker des Mets de New York. 


Walter Johnson

Pour les lanceurs, il existe plusieurs façons d’inscrire leurs noms dans l’Histoire du baseball... Walter Johnson y a vu son nom inscrit dans plusieurs secteurs, mais on oublie souvent qu’il avait la réputation d’être un chasseur de têtes. En effet, entre 1907 et 1927, il a été le lanceur qui a atteint le plus de frappeurs, soit 205. Johnson a aussi été le premier joueur originaire du Kansas à récolter des votes dans le scrutin pour l’élection au Temple de la Renommée. Lors du premier scrutin. Johnson a récolté 83,6 % des votes. Au bâton, Johnson a cogné 547 coups sûrs, dont 94 doubles, 41 triples et 24 circuits.


Brandon Morrow et son pantalon

Le 19 juin dernier, les Cubs ont encaissé une défaite crève-cœur, 4-3, face aux Cubs de Chicago, alors que Justin Wilson n’a pu protéger une priorité d’un point en 9e manche. À l’issue de la rencontre, le gérant Joe Maddon a expliqué que son spécialiste des fins de match, Brandon Morrow, n’était pas disponible en raison d’un malaise au bas du dos. Morrow a expliqué qu’il s’était fait mal en se déshabillant à la maison, au retour de son voyage à l’étranger. « C’est frustrant de ne pouvoir se présenter au monticule parce que tu t’es fait mal en enlevant ton pantalon... et non en effectuant un lancer », a dit Morrow.


Luis Aparicio

Quel gagnant du titre de Recrue de l’année a été le seul, de l’histoire des majeures, à avoir évolué à une seule position, soit à l’arrêt-court, durant toute sa carrière ? Luis Aparicio a mérité cet honneur dans la Ligue américaine en 1956 et il a évolué à ce poste lors des 2599 matchs de sa carrière. Il a également été le meneur de sa ligue au chapitre de vols de buts lors de ses neuf premières campagnes. De plus, il a été le meneur des majeures dans ce domaine lors de cinq saisons. Il a également mérité neuf gants dorés avec deux équipes, soit sept avec les White Sox et deux avec les Orioles.


Les jeunes en évidence

Le 13 juin, au Yankee Stadium... Juan Soto des Nationals et Gleyber Torres étaient âgés d’un total de 41 ans et 48 jours, devenant ainsi les plus jeunes joueurs à claquer des circuits dans un même match depuis que Mike Tiernan et Egyptian Healy avaient réussi l’exploit le 19 mai 1887 ! Soto en a claqué deux, devenant aussi le 5e plus jeune joueur de l’histoire des majeures à réussir un tel exploit. Les autres sont :

  • Danny Murphy, Cubs (19 ans, 35 jours), 9/27/1961
  • Mel Ott, Giants (deux fois – 19 ans, 77 jours ; et 19 ans, 187 jours), 5/18/1928 et 9/5/1928
  • Andruw Jones, Braves (19 ans, 121 jours), 8/22/1996
  • Ken Griffey Jr. (deux fois – 19 ans, 190 jours ; et 19 ans, 226 jours), 5/30/1989 et7/5/1989
  • Juan Soto (19 ans, 231 jours), 6/13/2018

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.