/news/green
Navigation

Moule zébrée: une espèce envahissante dans le lac Memphrémagog

Coup d'oeil sur cet article

La moule zébrée, une espèce envahissante, est présente dans le lac Memphrémagog depuis 2017. Sa prolifération est exponentielle, la situation est qualifiée «d’incontrôlable». 

Une moule zébrée adulte peut pondre entre 30 000 et 1 million d’œufs par année. Il s’agit d’un petit mollusque bivalve d’eau douce, selon le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs.

La moule zébrée n’a pas de prédateur naturel et il est impossible de l’exclure complètement d’un plan d’eau une fois qu’il s’est installé. 

Ainsi, limiter sa propagation vient avec une facture plutôt élevée pour les municipalités.

Une source d’eau potable 

La présence des moules nécessite une attention particulière, puisque 175 000 personnes s’abreuvent de l’eau du lac Memphrémagog.

«À la ville de Magog, on inspecte davantage les infrastructures, de concert avec Sherbrooke qui vit une situation semblable. Pour l’instant, ça ne dépasse pas l’usine», a expliqué Josianne Pouliot, coordonnatrice à la division environnement.

À Sherbrooke, on confirme que l’augmentation du nombre de moules zébrées est toujours en augmentation, mais que sa présence dans les installations de la ville est sous contrôle.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.