/finance/business
Navigation

Vol retardé: après la météo et la sécurité, Air Canada évoque les effectifs

Vol retardé: après la météo et la sécurité, Air Canada évoque les effectifs
Photo d'Archives AFP

Coup d'oeil sur cet article

Air Canada a changé à nouveau sa version pour expliquer le retard d’un vol Montréal – Las Vegas en juin dernier. La compagnie aérienne a écrit aux deux passagers et parle maintenant d’un problème de main-d’œuvre pour expliquer le délai.  

• À lire aussi: Retard chez Air Canada: deux motifs et deux indemnités différentes pour un même vol

Ce matin, Le Journal rapportait que pour le même vol, Air Canada avait fourni deux explications différentes à deux passagers, un couple qui avait fait une réclamation. 

Pour l’un d’entre eux, la compagnie aérienne invoquait des enjeux reliés à la sécurité et pour l’autre, des conditions météorologiques difficiles. 

Selon des courriels consultés par Le Journal, un des passagers a même reçu une compensation financière beaucoup plus alléchante que l’autre. 

Mais jeudi matin, Manon Boisvert et son conjoint Mario ont reçu deux courriels. Air Canada ne veut toujours pas indemniser le couple et lui propose 300$ en crédit pour un prochain vol. 

Manon Boisvert a été étonnée de constater que son conjoint avait reçu une explication et une indemnité différente de la part d’Air Canada.
Photo courtoisie
Manon Boisvert a été étonnée de constater que son conjoint avait reçu une explication et une indemnité différente de la part d’Air Canada.

Pourtant, selon la Charte canadienne des droits des passagers aériens, la compensation est de 400$ pour un retard de trois à six heures, ce qui était le cas pour les deux voyageurs. 

Mais surprise, la compagnie aérienne ne parle plus de problème de sécurité ou de conditions météorologiques, mais parle plutôt d’enjeux reliés au manque d’employés. 

«Dans votre cas, il a été déterminé que la cause fondamentale du retard de votre vol est due à l’impact de la pandémie de COVID-19 sur nos opérations, en particulier les problèmes inattendus de personnel au sol», est-il écrit. 

Air Canada continue de dire qu’il ne s’agit pas de sa responsabilité et refuse de payer la pleine compensation. 

«À partir du 1er mai 2022, les contraintes de main-d’œuvre au sol sont temporairement considérées comme retards/annulations incontrôlables en raison des impacts de la pandémie sur les opérations», poursuit l’entreprise. 

Air Canada est vertement critiquée depuis plusieurs semaines. De nombreux clients ont reçu le même genre de réponses.

Questionnée par Le Journal, Air Canada n’avait toujours pas expliqué la raison des deux versions différentes, jeudi après-midi.

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous partager à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.