/lifestyle/books
Navigation

Seuls en sol étranger

Seuls
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Afshin, 13 ans, doit fuir l’Iran pour échapper au service militaire. Alain, 13 ans, doit quitter le Burundi, à la suite de l’arrestation de son père. Patricia, 16 ans, doit abandonner sa famille en Ouganda, car elle est amoureuse d’une autre jeune femme et, là-bas, ce n’est pas permis. Le destin de ces trois jeunes réfugiés ne se croisera jamais. Ils partagent néanmoins le même rêve : avoir le droit de vivre et d’aimer, librement.

À noter que le livre Seuls est une adaptation du film documentaire du même titre, réalisé par Paul Tom, produit par Picbois Productions, d’après une idée originale de Mylène Péthel et Julie Boisvert. 

Chaque année, plus de 400 jeunes d’âge mineur arrivent au Canada seuls ou sans un adulte à leurs côtés. Leur chemin vers une vie plus libre, une vie normale, est parsemé d’embûches. C’est avec énormément de bravoure et de résilience qu’ils souhaitent faire du Canada leur terre d’accueil, en demandant le statut de réfugié. Le roman Seuls raconte le parcours de trois de ces jeunes : Afshin, Alain et Patricia, respectivement originaires de Téhéran (en Iran), de Bujumbura (au Burundi) et de Kampala (en Ouganda).

Le récit d’une vie

Une lecture nécessaire pour apprendre à mieux comprendre le quotidien et les enjeux auxquels font face les nouveaux arrivants, ce roman devrait vraiment se retrouver dans toutes les bibliothèques scolaires ! Le récit est divisé en cinq parties dans lesquelles Afshin, Alain et Patricia racontent tour à tour la raison de leur départ de leur pays natal, leur fuite pleine d’incertitude et de dangers, leur arrivée en territoire inconnu et l’espoir qu’ils fondent d’une vie meilleure. 

L’auteur, Paul Tom, d’origine cambodgienne, est lui-même né dans un camp de réfugiés, en Thaïlande. Les illustrations de Mélanie Baillairgé sont parfaites ! Elles accompagnent de manière juste et émouvante l’histoire de ces trois jeunes réfugiés. D’ailleurs, à la toute fin, le lecteur a l’occasion de découvrir où sont Afshin, Alain et Patricia, aujourd’hui.

Seuls, c’est déchirant ; ça fait mal, ça fait peur, mais c’est aussi plein d’espoir, de force et de beauté. 

À LIRE AUSSI 

ENTRE LES FANTÔMES ET MOI

Seuls
Photo courtoisie

Contrairement à bien des jeunes – et des moins jeunes –, Shelly n’a pas peur des fantômes ! Depuis qu’elle est haute comme trois pommes, Shelly apprend à « attraper » les fantômes, avec l’aide de sa grand-mère. C’est une tradition familiale : les femmes cries de sa famille aident les morts à poursuivre leur chemin. Qu’arriverait-il si on voulait qu’un certain fantôme reste dans notre monde ? À la suite d’un tragique accident de voiture qui lui enlève une personne chère, Shelly commence à enfreindre la plus grande règle de la chasse aux fantômes... L’écrivaine et artiste innue Natasha Kanapé Fontaine a collaboré à la traduction de ce roman. 


LE SEPTIÈME ÉTAGE ET DEMI

Seuls
Photo courtoisie

Lorsque Camille, 13 ans, apprend que sa mère est atteinte de leucémie, son univers bascule. À l’hôpital, elle reste coincée dans l’ascenseur, entre deux étages. Quelque part au septième étage et demi. Elle a ainsi l’impression de plonger dans une autre dimension, un monde qui n’est ni celui des vivants ni celui des morts. Sa tante l’accueille chez elle pour laisser le temps à sa mère pour se battre contre la maladie. Mais, elle est la jumelle identique de sa mère. Camille se retrouve ainsi continuellement confrontée au « double » de sa mère. Un roman graphique intime, bouleversant et superbe. 


CONFESSIONS D’UN GARÇON ANXIEUX, INTELLO ET (LÉGÈREMENT) AMOUREUX

Seuls
Photo courtoisie

Avec près de trois millions d’exemplaires de ses livres vendus, Thalita Rebouças est une star de la littérature jeunesse brésilienne. En 2021, Papa, c’est toi ?, la première adaptation cinématographique d’un de ses romans, s’est classée parmi le top 3 des films les plus visionnés sur Netflix, dans le monde entier ! À la suite du succès de son livre Confessions d’une fille invisible, rejetée et (un peu) drama-queen, elle présente l’histoire de Davi, un adolescent maladivement timide qui s’inscrit à des cours d’astrologie. Il y rencontre une fille intrigante. Mais, une autre rencontre le chamboule tout autant... Une histoire sympa sur l’acceptation de soi. 


À UN CHEVEU

Seuls
Photo courtoisie

La calvitie est en partie héréditaire. Ainsi, il n’est pas rare que plusieurs membres d’une famille partagent ce trait. Cependant, Emma, une ado de 17 ans, aurait mille fois mieux préféré hériter des grands yeux verts de son père que de sa calvitie. Il y a déjà deux ans qu’elle a perdu tous ses cheveux et elle tente de s’habituer à porter une perruque. Quand sa famille lui annonce qu’elle déménagera, Emma se dit que le moment est parfaitement choisi pour se réinventer. Et si l’amour était au rendez-vous pour elle ? Une histoire qui tourne les projecteurs sur le rayonnement personnel, l’acceptation de la différence et les superpouvoirs du féminisme !

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.