/opinion/columnists
Navigation

Jonathan, le retour

Drouin

Coup d'oeil sur cet article

Verrons-nous renaître le vrai Jonathan Drouin à la reprise des activités du Canadien en septembre ? Je le crois et je le souhaite pour l’organisation et pour Jo lui-même, maintenant bien guéri de ses problèmes aux deux poignets. 

Il est déjà à l’entraînement quotidien et il met les bouchées doubles. Et il faut ajouter que sa vie a changé depuis 6 mois. Il est devenu papa de Jacob, un tout petit homme qu’il décrit très affectueusement comme un bébé facile et fascinant. 

C’est beau à entendre et à voir dans ses yeux. Il semble détendu, calme et déterminé.

Jonathan Drouin ne l’a pas eu facile depuis qu’il est passé de Tampa Bay à Montréal. Il sait très bien que l’organisation a donné beaucoup (Mikhaïl Sergachev) pour l’obtenir et, à 27 ans, il est temps que son talent émerge.

Nombreux sont ceux qui le voient déjà évoluer ailleurs, mais ça ne coûte rien d’attendre encore un peu et de lui tendre une dernière chance. 

C’EST POSSIBLE

Ce talent, ces aptitudes sont bel et bien là. La vision du jeu, les mains, la vitesse sont indéniables et il ne reste qu’à tout mettre ça ensemble sous le signe de la volonté, de la hardiesse pour qu’un gars d’ici brille chez le Canadien.

Malgré toutes les embûches passées, Jonathan veut jouer pour Montréal. Il s’implique et ne souhaite que du bien. Annuellement, il verse lui-même 50 000 $ à la Fondation du CHUM, en plus de parrainer un magnifique tournoi de golf pour la même cause. Un bonhomme gentil et avenant avec les partisans.

Allez, Jonathan, ouvre les valves. C’est Jacob qui va être content. 

DE L’ENCLAVE  

  • Je ne suis pas surpris qu’un enseignant aussi qualifié dans le hockey se soit vite trouvé un nouvel emploi. Sylvain Lefebvre sera l’adjoint de Paul Maurice chez les Panthers de la Floride. Bonne chance, Sly !
Drouin
Photo d'archives, Martin Chevalier

  • En chantier, un livre sur la vie de Pierre Gervais, ex-gérant de l’équipement chez le Canadien qui est maintenant retraité. On s’attend à une mine de secrets.
  • Fort probablement la meilleure joueuse de baseball au pays, Daphnée Gélinas, 26 ans, célèbre encore la médaille d’argent gagnée la semaine dernière contre l’Ontario par un petit voyage de pêche à la Pourvoirie du Lac Blanc avec son père, Luc, de RDS.
  • C’est mardi qu’aura lieu l’omnium Serge Savard au Mirage. Ken Dryden, Robert Charlebois, Patrice Brisebois ne sont que quelques-unes des personnalités invitées.
  • En Suède, l’ex-défenseur des Leafs, Borje Salming, 71 ans, vient d’apprendre qu’il est atteint de la maladie de Lou Gehrig. Les personnes touchées par cette maladie éprouvent une faiblesse musculaire progressive.
Drouin
Photo Jean-François Chaumont
  • Bravo à Roberto Pietrovito, qui a organisé le tournoi de golf pour Moisson Montréal au club Laval-sur-le-Lac. On a amassé 170 000 $. Guy Carbonneau a rapporté une carte de 74 et il dit mal jouer. Une chance.
  • La meilleure blague de la soirée revient à Michel Bergeron, attablé avec Serge Savard, Yvan Cournoyer, Mario Tremblay et Benoit Brunet : « Autour de la table, nous sommes 26 coupes Stanley... »
  • La LHJMQ compte maintenant 18 équipes soit huit de plus que lorsque le commissaire Gilles Courteau est arrivé en poste en 1986. Oui, j’aime le rappeler, il y a 36 ans, et Courteau ne devait être là que par intérim. Tout un intérim !
  • Guy Lapointe, le policier de la SQ et fils de Guy Lapointe, l’ex-défenseur du Canadien membre du Temple de la renommée, vont célébrer à leur façon la Série du siècle cet automne. Junior est né alors que papa était en Suède à disputer l’inoubliable série. On en fêtera les 50 ans.
  • Près de 4 mois après le décès de Guy, Lise Lafleur garde bien le moral. Toutefois, elle devra subir une opération à un genou suite à une mauvaise chute alors qu’elle s’entraînait en marche rapide.
  • Si vous jouez une ronde au magnifique golf Fontainebleau, au 14e vous passerez près d’un jardin splendide derrière une résidence. Vous serez alors pratiquement chez Évelyne et Yvan Cournoyer... des artistes aux pouces verts.
  • Benoit Brunet ne touche plus à la cigarette. Bravo, et il promet de cesser le vapotage cet automne.
  • Rencontre fortuite. Danielle Caron, épouse d’Yvon Lambert, célébrait son anniversaire de naissance à la Cage de Vaudreuil lorsqu’elle est arrivée face à face avec Jean Richard, dont le père était un certain... Maurice Richard. Le hockey est un petit monde.
  • Aujourd’hui, c’est l’anniversaire de la Ligue canadienne de football. Elle a 64 ans et les Alouettes étaient avec les partants...

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.