/news/society
Navigation

Le parc éolien Belle-Riviere au Lac-Saint-Jean pourrait s'agrandir

Le parc éolien Belle-Riviere au Lac-Saint-Jean pourrait s'agrandir
TVA Nouvelles

Coup d'oeil sur cet article

Le parc éolien Belle-Rivière, à St-Gédéon, pourrait bientôt accueillir 18 éoliennes supplémentaires, selon une proposition retenue pour analyse par Hydro-Québec.

La coopérative Val-Éo, promoteur du site, n'a jamais caché sa volonté d'ériger davantage d'éoliennes dans le parc qui longe la route 170, à St-Gédéon. Elle a donc soumis une proposition à Hydro-Québec, qui a décidé de la retenir pour analyse. C'est que la société d'État s'apprête à attribuer 300 mégawatts à des projets de ce type, dont le projet de Val-Éo qui serait en mesure de produire une centaine de mégawatts, selon les informations rendues publiques par Hydro-Québec.

Au total, la société d'État a retenu 11 projets totalisant plus de 2000 mégawatts.

La compétition s'annonce donc féroce pour la coopérative qui devra s'assurer du soutien d'Hydro-Québec dans son projet. Heureusement, le promoteur peut déjà compter sur l'appui de plusieurs municipalités, dont St-Gédéon. 

«C'est une étape dans le devis d'Hydro-Québec d'avoir des appuis, alors, oui le conseil municipal l'a donné», a expliqué le maire de St-Gédéon, Émile Hudon, tout en ajoutant que cet appui est conditionnel à l'acceptabilité sociale du projet. «Il faudra voir les résultats des consultations publiques», a-t-il ajouté. 

St-Gédéon compte actuellement six éoliennes sur son territoire. 

M. Hudon assure n'avoir reçu aucune plainte de citoyens depuis leur mise en fonction l'hiver dernier. 

«Ça pourrait même devenir un attrait touristique, a-t-il souligné. Les gens nous disent qu'ils trouvent ça beau et posent beaucoup de questions. On va probablement travailler en collaboration avec la coopérative sur un projet d'interprétation.» 

Des producteurs agricoles ont toutefois admis sous le couvert de l'anonymat que la présence de six éoliennes dans le paysage est suffisante. 

La direction de la coopérative préfère attendre que ses démarches soient plus avancées avant de commenter sa proposition. 

Hydro-Québec procèdera à l'évaluation de l'ensemble des projets reçus au cours des prochains mois. 

Une réponse est attendue à la fin de l'année.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.