/news/society
Navigation

Saguenay: des étudiants étrangers sans logement

Coup d'oeil sur cet article

À quelques jours de la rentrée, des centaines d'étudiants de l'Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) sont incapables de se trouver un logement et subissent le stress de se retrouver sans logis. 

• À lire aussi: Les refus de visa étudiant se multiplient

Environ une centaine d'étudiants étrangers, inscrits à l'UQAC, sont présentement à la recherche d’un logement. Les solutions sont peu nombreuses pour ces nouveaux arrivants, mais l'université met tout en œuvre pour intervenir. 

«Cette année, c’est une année record avec les étudiants internationaux. On en attend 1850. De ce nombre, il y en a 550 [déjà ici et] on en attend 1300 encore. Si je ne me trompe pas, [seulement] quelques centaines vont avoir besoin d’être logés», a confirmé la directrice des communications de l’UQAC, Marie-Karlynn Laflamme.

L'angoisse augmente, et l'association étudiante MAGE-UQAC reçoit de nombreux témoignages de nouveaux arrivants. L'UQAC est mode solution pour trouver rapidement des options. 

«On a fait une liste de logements pour la donner à nos étudiants. On a développé des ententes avec un hôtel pour des chambres à moindre coût aussi [pour éviter] le stress de [chercher où] dormir quelque part», a expliqué Mme Laflamme.

Lorsque les étudiants pensent avoir trouvé un logement, ils doivent être prêts à payer le loyer demandé. 

«Il y a encore quelques logements de disponibles, mais les propriétaires en profitent pour augmenter les loyers», a affirmé le président de MAGE-UQAC, Alexis Diard.

L'UQAC invite les propriétaires à la contacter s'ils ont des logements disponibles.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.