/investigations/politics
Navigation

Autrefois rois du financement électoral, les libéraux maintenant bons derniers

Les libéraux arrivent derniers par rapport aux autres principaux partis après avoir été champions du financement

Comprendre la comorbidité

Coup d'oeil sur cet article

Jadis champions du financement, les libéraux sont maintenant bons derniers parmi les grands partis et peinent à mobiliser leurs donateurs à la veille de la campagne électorale provinciale. 

• À lire aussi: Chaudes luttes à prévoir dans certaines circonscriptions

• À lire aussi: La campagne la plus coûteuse de l'histoire saura-t-elle surprendre?

Les jours où Violette Trépanier, ancienne directrice du financement du Parti libéral du Québec (PLQ) sous Jean Charest, écrivait dans un courriel «je croule sous les piassesssss» sont révolus.

À son apogée en 2008, la machine libérale amassait plus de 9 millions $ par année, grâce à des stratagèmes de financement occulte dévoilés plus tard par la commission Charbonneau.

Mais depuis janvier, avec à peine 310 688 $ amassés, le PLQ ne fait pas le poids par rapport à ses adversaires, selon les plus récentes données du Directeur général des élections du Québec (DGEQ) analysées par notre Bureau d’enquête.  

Même le Parti conservateur du Québec (PCQ) a déjà récolté presque 200 000 $ de plus que lui cette année. 

En date de vendredi, tant la Coalition Avenir Québec, le Parti Québécois (PQ), Québec solidaire que le PCQ avaient déjà dépassé de plus de 100 000 $ leur total pour 2021 en entier.

Le PLQ, toutefois, ne suit pas cette tendance et n’a récolté que 5161 $ de plus que l’an dernier, soit une augmentation de 2 %.

«On passe [de 100 $] à 200 $ maximum par contribution en année électorale. On aurait dû s’attendre dans le cas du PLQ à avoir une augmentation assez importante des contributions», observe le professeur de science politique à l’Université Laval Éric Montigny.

Confiant malgré tout

Le fait que le Parti libéral ait annoncé moins de candidats que ses rivaux joue aussi dans l’équation.

«Souvent, lorsqu’il y a un candidat, il y a une équipe qui va se mettre en place et contribuer à faire du financement», analyse M. Montigny.

Porte-parole du PLQ, Maxime Doyon-Laliberté explique que malgré tout, ses «militants sont enthousiastes et mobilisés partout au Québec» et que «les équipes avec [les] candidates et candidats s’activent de plus en plus au niveau des dons». 

Le PLQ estime avoir «le budget pour réaliser l’élection à la hauteur de [ses] ambitions».

En plus des dons populaires, les partis comptent aussi sur un financement étatique en fonction du nombre de votes obtenus à la dernière élection. Cet apport de fonds peut représenter plus de la moitié de leur cagnotte électorale.

Sombre héritage

Selon la professeure de science politique à l’Université de Sherbrooke Catherine Côté, l’ère de Philippe Couillard, marquée par les coupes dans les services publics, et celle de Jean Charest, teintée de scandales dévoilés lors de la commission Charbonneau, ont démobilisé certains électeurs et donateurs. 

«La position dans laquelle [se trouve la cheffe Dominique] Anglade est presque intenable. Il y a quand même un lourd bilan de mécontentement envers le parti libéral», analyse-t-elle. 

  • Écoutez l’entrevue d’Alexandre Moranville avec Éric Montigny, professeur de science politique à l'Université Laval sur QUB radio :

Se redéfinir

Les deux experts croient que le PLQ devra se redéfinir dans les prochaines années.

Selon M. Montigny, le parti ne peut plus brandir l’épouvantail de la souveraineté du Québec pour mobiliser ses donateurs puisque le débat n’est plus à l’avant-plan.

«Il se nourrissait beaucoup de son opposition à l’indépendantisme du PQ. Celui-ci ayant décliné, il a perdu son principal adversaire pour mobiliser ses troupes et une partie de sa raison d’être.»

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous partager à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.