/misc
Navigation

Les risques des élections à date fixe

Coup d'oeil sur cet article

Le 3 octobre prochain se tiendront les secondes élections à date fixe au Québec.

Cette pratique, commune dans de nombreux pays, est relativement nouvelle au Québec. Certes, elle retire au premier ministre l’avantage de la surprise, mais elle comporte aussi bon nombre d’inconvénients.

Une «pré campagne» qui contourne les règles

Sortez vos agendas, si tout se déroule comme prévu, nous irons voter le 5 octobre 2026.

Cette date est connue de tous et permet aux partis les plus riches de dépenser sans compter dans les mois précédant l’élection. Nous en avons un bel exemple ces jours-ci avec l’inondation de publicités de la CAQ sur le web. 

Impossible d’ouvrir un ordinateur sans être bombardé. Cette situation est évidemment problématique, de la même manière que les élections «déclenchées» par le premier ministre lui donnaient l’avantage de la préparation.

Il serait simple de baliser l’usage de la publicité 2, 3 ou même 4 mois avant les élections. Les sommes engagées par les partis politiques devraient être comptabilisées, au minimum pour fins de comparaison et de transparence.

Confusion des genres

Un autre risque inhérent aux élections à date fixe est l’utilisation de ministres pour dévoiler des engagements électoraux dans leur champ de compétence, avant même le déclenchement des élections.

On l’a vu quand le ministre de la Santé a dévoilé un engagement à propos de l’organisation du réseau récemment. 

Pour plusieurs Québécois, le ministre faisait une annonce. Malgré le changement de décor, bien des électeurs ne font pas la distinction entre Christian Dubé «le candidat» et «le ministre». Même chose quand le «ministre de la Famille» prend un engagement à titre de « candidat ».

Cette pratique donne un avantage indu au gouvernement en place et devrait être balisée ou tout simplement interdite. Il en va de l’intégrité de nos processus démocratiques.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.