/news/politics
Navigation

Une première entente trouvée avec le Barreau du Québec

Une première entente trouvée avec le Barreau du Québec
JOEL LEMAY/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

Une première entente a été entérinée entre le Barreau du Québec et le ministre de la Justice, Simon Jolin-Barrette, pour mettre en place des recommandations visant à rendre l’aide juridique plus accessible à la population vulnérable. 

«Cette mise en œuvre constitue une étape préalable et incontournable en vue de la réforme structurelle complète de l'aide juridique au Québec. Notre objectif commun est de garantir l'accès à la justice pour les citoyens les plus vulnérables en procédant à la modernisation de la tarification actuelle des services offerts par les avocats de pratique privée», a indiqué jeudi par communiqué la bâtonnière du Québec, Me Catherine Claveau.

Cet accord permet de franchir une première étape des recommandations du rapport final du Groupe de travail indépendant sur la réforme de la structure tarifaire de l’aide juridique.

Des modifications seront donc prises pour pallier l’insuffisance des tarifs actuels des avocats en droit criminel, droit familial, droit de la jeunesse et droit de l’immigration.

Un comité de suivi, composé de représentants du Barreau, du ministère de la Justice et de la Commission des services juridiques, sera également créé et aura pour mandat de recommander une nouvelle tarification.

Il sera responsable de la prochaine négociation qui commencera sous peu en raison de l’échéance de l’entente actuelle prévue le 30 septembre prochain.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.