/sports/soccer/cf-montreal
Navigation

CF Montréal: un match référence contre les Red Bulls de New York

Les Red Bulls s’amènent au Stade Saputo mercredi soir

GEN - ATLANTA FOOTBALL CLUB UTD VS CF MONTR�AL
Photo d’archives Alistair Johnston lors d’un match contre Atlanta en avril dernier au Stade Saputo.

Coup d'oeil sur cet article

Au fil d’une saison, il y a toujours des matchs référence et celui de mercredi soir contre les Red Bulls de New York au Stade Saputo en est un pour le CF Montréal.

• À lire aussi: MLS: les éliminatoires commenceront le 15 octobre

• À lire aussi: Nombreuses possibilités

• À lire aussi: La méthode Nancy

L’équipe de Wilfried Nancy pourrait d’abord prolonger à neuf sa séquence de matchs sans défaite, ce qui lui permettrait d’établir une nouvelle marque depuis son entrée dans la MLS. Rappelons que la série de huit parties sans défaite a été réalisée une première fois plus tôt cette saison.

C’est surtout un match référence en raison de l’adversaire. En effet, les Taureaux forme la meilleure équipe de la MLS sur les gazons adverses avec une récolte de 27 points jusqu’à maintenant cette saison, un de plus que le Bleu-blanc-noir.

« Les Red Bulls, c’est toujours la même chose, il n’y a pas de surprise. C’est de l’intensité et de l’agressivité, c’est quelque chose que tout le monde connaît », a soutenu Nancy lundi en précisant que les comparaisons avec son équipe s’arrêtaient là.

Impeccable

Si le CF Montréal se trouve au second rang de l’Association Est, c’est parce qu’il est efficace contre ses adversaires directs.

Il y a eu ces trois défaites contre des équipes de l’Est lors des trois premières rencontres de la saison, mais l’équipe était alors impliquée dans la Ligue des champions.

Depuis la fin de celle-ci, le CF Montréal n’a subi aucun revers en 16 rencontres face à des formations de l’Association Est. 

L’équipe présente une fiche hallucinante de douze victoires et quatre matchs nuls contre des rivaux de l’Est depuis la mi-mars.

« Les joueurs ne s’enflamment pas, ils le savent, a insisté Nancy. On a galéré en début d’année. On a fait la Ligue des champions et on avait perdu trois matchs d’affilée même si on n’avait joué que dix minutes qui étaient mauvaises. »

Agressifs

Pour en revenir aux Red Bulls, ils connaissent une séquence de cinq matchs consécutifs sans défaite à l’étranger. Nancy ne s’attend donc pas à une partie facile mercredi soir.

« Ils aiment jouer contre des équipes qui jouent parce qu’ils aiment presser, être très agressifs. On sait qu’ils vont essayer de nous presser et que quand ils vont gagner la balle, ils vont essayer d’aller marquer le plus rapidement possible. On va préparer quelque chose pour les perturber par rapport à ça. »

On a senti dans son attitude que c’est une rencontre qu’il a hâte de disputer contre une équipe qu’il aime affronter.

« J’aime beaucoup la façon dont les Red Bulls défendent, mais leur façon de jouer est totalement différente de la nôtre. »

Vers le haut

À 49 points, le CF Montréal accuse un retard de cinq points sur l’Union de Philadelphie qui occupe le premier rang, mais il détient un match en main sur l’équipe de la Pennsylvanie qui reçoit Atlanta mercredi soir.

Les Red Bulls ne sont pas bien loin, occupant le quatrième rang avec 44 points et un match de plus de joué que Montréal. 

Entre les deux, il y a New York City (45 pts) qui a joué 27 matchs, comme le CF Montréal, et qui reçoit D.C. United mercredi soir.

« On regarde toujours vers le haut, a insisté Alistair Johnston lundi. On sait qu’en gagnant nos matchs à la maison, on se place en bonne position et nos performances à l’étranger parlent d’elles-mêmes.

« Notre objectif est d’avoir un ou plusieurs matchs de séries à la maison et pour y parvenir, nous devons bien jouer ici. »

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.