/news/elections
Navigation

Legault interpellé par une citoyenne non vaccinée et les élus dans Portneuf

Coup d'oeil sur cet article

Le premier ministre sortant, François Legault, s'est fait interpeller tant par une citoyenne que par des élus municipaux lors de sa visite dans la circonscription de Portneuf, jeudi, alors qu'il faisait un arrêt au populaire casse-croûte Ti-Oui de Saint-Raymond.

• À lire aussi: La violence et le nouvel axe politique au Québec 

• À lire aussi: Services de garde: les conservateurs veulent mettre fin aux places à 8,70$

• À lire aussi: «Canaliser la haine et la colère»: Éric Duhaime répond à Marwah Rizqy

Une électrice qui n'avait pas la tête à la poutine a tenu à lui rappeler les deux dernières années difficiles qu'elle a vécues en tant que personne non vaccinée. 

«Moi, je suis une sous-citoyenne, non vaccinée. Donc, je vais avoir moins de droits cet automne. Je vous dis juste ce que je pense. Vous allez recommencer avec le passeport vaccinal. On a vu qu'il y avait une mise à jour au mois d'août. On sait que ça va recommencer. Pourquoi vous ne le dites pas?» a-t-elle lancé au premier ministre.

«Vous racontez des vieilles histoires», a-t-il simplement répondu. 

Enjeux des élus  

De son côté, la mairesse de Rivière-à-Pierre, Danielle Ouellet, a réclamé du réseau cellulaire partout sur le territoire de sa municipalité. Alors que le maire de Pont-Rouge a rappelé, entre autres, le besoin de sa ville du retour d’une école secondaire. 

«Notre enjeu principalement, c'est l'école secondaire dont on a besoin à Pont-Rouge, mais on a aussi un enjeu au niveau du développement. Il y a la loi 103 qui vient nous bloquer pour les développements futurs», a précisé le maire de Pont-Rouge, Mario Dupont. 

Course à suivre 

Selon le site de projection électorale Qc125.com, le candidat caquiste sortant, Vincent Caron, a des chances de l'emporter le 3 octobre prochain. Ce dernier tire d'ailleurs un bilan positif de son dernier mandat. 

«Le bilan dont je suis le plus fier, c'est celui d'avoir été présent. On a traversé une pandémie, j'étais aux côtés de mes concitoyens depuis le jour un. Je suis resté exactement le même», explique M. Caron. 

Toutefois, l'avancée des conservateurs dans le comté avec Jacinthe-Ève Arel sera à surveiller ainsi que Patrick Bourson, un candidat indépendant qui fait beaucoup parler de lui.

«Il y a énormément de choses à voir sur les écoles, sur la santé, pour les personnes âgées, sur l'emploi, si on veut c'est tout un amalgame qui ne va plus. Je répète, posez-vous la question: qu'est-ce qui va bien à l'heure actuelle au Québec?» lance passionnément le candidat indépendant. 

Les péquistes et libéraux viennent tout juste de dévoiler leur candidat dans la circonscription. Pour le Parti Québécois, c’est Alexandre Mc Cabe, un professeur en littérature, qui se présente, alors que le Parti libéral du Québec vient tout juste de dévoiler Patrick Hayes, un étudiant aux études internationales. 

Guide de l’électeur
Les candidats - Une présentation exhaustive des personnes candidates dans chaque circonscription
Radiographie des candidats - Un portrait statistique des candidates et candidats, tous partis confondus
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.

En continu
Le fil des élections fullscreen
OUTIL INTERACTIF
Les 625 candidats à la loupe
tous nos contenus électoraux