/news/elections
Navigation

Menaces contre les candidats: la Sûreté du Québec augmente ses effectifs

Coup d'oeil sur cet article

Les menaces visant les candidats de tous les partis politiques en lice pour l'élection du 3 octobre prochain seront désormais toutes traitées par la Sûreté du Québec (SQ). 

• À lire aussi: Hausse des signalements: les élus québécois plus menacés que jamais

Après une entente survenue entre le cabinet du premier ministre, la SQ et le Directeur général des élections du Québec (DGEQ), tous les candidats ont reçu hier soir un courriel explicatif du DGEQ à ce sujet.

Ce courriel détaillerait la marche à suivre advenant des menaces à ceux qui sollicitent le vote des Québécois.

La SQ a déployé des effectifs supplémentaires chargés de faire enquête sur tous les signalements.

  • Écoutez Jacques Dupuis, ex-ministre de la Sécurité publique en entrevue avec Mario Dumont sur QUB radio:

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous partager à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Guide de l’électeur
Les candidats - Une présentation exhaustive des personnes candidates dans chaque circonscription
Radiographie des candidats - Un portrait statistique des candidates et candidats, tous partis confondus
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.

En continu
Le fil des élections fullscreen
OUTIL INTERACTIF
Les 625 candidats à la loupe
tous nos contenus électoraux