/news/politics
Navigation

Thetford Mines: la FPMQ dénonce l’abolition du corps de police municipal

Coup d'oeil sur cet article

Si des maires de certaines municipalités de l'Estrie comprennent les considérations financières derrière cette décision, des villes actuellement desservies par un corps policier autre que la SQ sont pour le statu quo, même si elles doivent payer un peu plus cher. 

«Il y a les coûts oui, mais il faut aussi prendre en compte l'aspect de la prestation de proximité», a dit le maire de Sainte-Catherine-de-Hatley, Jacques Demers, qui est aussi président de la Fédération québécoise des municipalités.

En mai dernier, au moment du dépôt du livre vert, on recommandait qu'on réduise de 31 à 13 le nombre de corps policiers au Québec.Bromont possède son propre service alors que sa population dépasse à peine les 11 mille habitants.

Même si de passer à la Sûreté du Québec pourrait représenter une économie de près d'un million de dollars par année, un changement n'est aucunement dans les cartons, a mentionné le maire de Bromont, Louis Villeneuve : «Nous sommes un endroit touristique et recevons deux millions de visiteurs par année; pour nous la gestion de la sécurité est importante. Nos policiers se rendent même chez nos citoyens qui font des chutes, pour nous, cette proximité est primordiale.»

Si avant même la publication du Livre vert, le service de police de Sherbrooke et la Régie de police Memphrémagog discutaient déjà de la possibilité de la mise en commun de certaines ressources. 

Une fusion complète des deux organisations n'est aucunement considérée aujourd’hui.

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous partager à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.