/sports/opinion/columnists
Navigation

Anticosti: le chevreuil au rendez-vous

Cahier Chasse 0903
Photo Julien Cabana La majorité des grands mâles ont passé un bel hiver à Anticosti cette année. Ils seront là.

Coup d'oeil sur cet article

Selon les informations obtenues auprès des dirigeants de Sépaq Anticosti, le chevreuil sera au rendez-vous pour les amateurs de chasse cet automne. 

• À lire aussi: Des aménagements au profit des chasseurs

• À lire aussi: Les pourvoiries sont des destinations intéressantes

• À lire aussi: Précautions à prendre pour une bonne venaison

« Ça va être une bonne saison. Nous sommes très contents parce que l’hiver que nous avons eu est considéré comme normal, d’expliquer le directeur de Sépaq Anticosti, Serge Larivière. L’hiver est arrivé plus tard, mais il a duré un peu plus longtemps que nous aurions voulu. Malgré tout, il n’y a pas eu de dommages dans la population de chevreuils sur l’île. Ce fut véritablement un hiver moyen pour Anticosti. »

Un des baromètres sur l’état de la population, c’est ce qui se passe avec les chevreuils du village.

« Nous avons un bon nombre de chevreuils au village parmi lesquels on retrouve plusieurs femelles avec deux veaux. Nul doute que c’est bon signe. Sur le terrain, on en voit énormément. Lors des travaux du printemps, oui, les gens ont trouvé quelques carcasses, mais rien d’alarmant. Pour moi qui suis biologiste, cela signifie que les individus les plus faibles n’ont pas pu passer l’hiver. Il n’y a aucun indicateur qu’il y a eu un drame cet hiver. Pour toutes ces raisons, nous nous attendons à vivre une très bonne saison de chasse, semblable à l’an dernier qui fut une très bonne année. Ça augure bien. »

UN CADEAU POUR LUI

Pour celui qui fait ses débuts au poste de directeur, la situation actuelle du chevreuil est un atout de taille.

« Pour un nouveau directeur de Sépaq Anticosti, débuter sa carrière avec beaucoup de chevreuils et beaucoup de chasseurs, ce sont de très belles cartes à avoir dans son jeu. »

La même question revient sur toutes les lèvres en raison du manque de personnel qui touche bien des milieux. Que va-t-il arriver à Anticosti ?

« Un peu comme toutes les autres entreprises, le défi de la main-d’œuvre revient souvent. Mais je tiens à rassurer les chasseurs, nous sommes prêts pour l’automne. Les chasseurs peuvent donc partir en confiance pour l’île. Nous nous attendons à avoir un automne très bon pour la chasse. Notre équipe d’expérience sera en place. »

Pour ce qui est de la nouvelle acquisition de la Sépaq dans l’est de l’île, tout sera également prêt sur ce plan pour recevoir les chasseurs.

« L’ajout dans l’est fait en sorte que nous avons maintenant sept camps de plus, trois en plan américain et quatre en plan européen, tous des camps avec guide. Nous sommes à fignoler les derniers détails véhicules et autres, afin d’être fin prêts pour l’arrivée des premiers chasseurs. »

Alors, tout sera prêt et le chevreuil sera au rendez-vous. Il faut espérer que Dame Nature sera du côté des chasseurs elle aussi.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.