/news/elections
Navigation

[PHOTOS] Cadre financier: le PLQ «irresponsable» dit Legault

Devant ses militants réunis pour un dîner à Laval, François Legault, que l'on voit ici aux côtés de l'ex-présidente de la CAQ, maintenant candidate dans Fabre, Alice Abou-Khalil, a critiqué sévèrement le cadre financier dévoilé un peu plus tôt par le Parti libéral du Québec.
Photo Marc-André Gagnon Devant ses militants réunis pour un dîner à Laval, François Legault, que l'on voit ici aux côtés de l'ex-présidente de la CAQ, maintenant candidate dans Fabre, Alice Abou-Khalil, a critiqué sévèrement le cadre financier dévoilé un peu plus tôt par le Parti libéral du Québec.

Coup d'oeil sur cet article

LAVAL – Le Parti libéral du Québec vient de se de se « disqualifier » avec son cadre financier, a réagi le chef caquiste François Legault, dans une attaque virulente envers la formation de Dominique Anglade.  

• À lire aussi: 41 G$ d’engagements pour les libéraux

« Les libéraux viennent de sortir leur cadre financier, ce n'est pas beau », a lancé m. Legault lors d’une activité militante à Laval, où il espère faire des gains le 3 octobre prochain (4 comtés sur 5 ont été remportés par les libéraux en 2018). 

Depuis le début de la campagne électorale, rarement le chef s’était montré aussi incisif envers le parti de Dominique Anglade. 

« Les libéraux, c'est rendu Québec solidaire », a déclaré le chef caquiste, qui venait tout juste de prendre connaissance du cadre financier libéral, qui voudrait enregistrer près de 7 milliards $ de déficit dans la dernière année du prochain mandat. 

« Je n'en croyais pas mes yeux, a raconté M. Legault à ses militants attablés pour le dîner. (...) Qu'est-ce qu'ils prévoient en 2026-2027? Ils prévoient 6,7 milliards $ de déficit. Tant qu'à moi, ça vient de les disqualifier. C'est totalement irresponsable! » 

« Un parti dépensier »

Reprenant une formule réutilisée à quelques reprises depuis dimanche dernier, le chef caquiste a répété qu’avec Dominique Anglade à sa tête, « ce n'est plus le Parti libéral qu'on connaissait ». 

« Je me rappelle entre autres de Robert Bourassa, puis des gens qui étaient responsables avec les finances publiques », a relaté M. Legault, qui peine à croire que l’ex-ministre Carlos Leitao, qui préside la campagne de Mme Anglade, ait donné son accord au cadre financier dévoilé aujourd’hui par le PLQ. 

« C'est un parti dépensier, c'est un parti qui fait des promesse jour après jour avec l'argent de nos enfants », a pesté M. Legault. 

Bain de foule

Un peu plus tôt dans la journée, le chef caquiste s’est offert un bain de foule au Marché 440, toujours à Laval. À sa sortie de l’autobus, Mariah, une citoyenne anglophone, s’est approchée du premier ministre sortant pour lui exprimer son désaccord envers la loi 96. 

Le chef caquiste François Legault s'est offert un bain de foule au Marché 440 de Laval, en compagnie de son député sortant et candidat dans la circonscription de Sainte-Rose, Christopher Skeete.
Photo Marc-André Gagnon
Le chef caquiste François Legault s'est offert un bain de foule au Marché 440 de Laval, en compagnie de son député sortant et candidat dans la circonscription de Sainte-Rose, Christopher Skeete.

« Vous avez en fait beaucoup pour le Québec, vous avez en fait beaucoup pendant la COVID... Je suis une anglophone, mais je ne suis pas d’accord avec la loi 96 », lui a-t-elle lancé. 

Devant ses militants réunis pour un dîner à Laval, François Legault, que l'on voit ici aux côtés de l'ex-présidente de la CAQ, maintenant candidate dans Fabre, Alice Abou-Khalil, a critiqué sévèrement le cadre financier dévoilé un peu plus tôt par le Parti libéral du Québec.
Photo Marc-André Gagnon

« Mais c’est important de défendre le français », lui a répété M. Legault, préférant rapidement continuer à se faire photographier avec les enfants et citoyens rencontrés en se promenant à travers les kiosques bien garnis en fruits et légumes du Québec. 

À l’intérieur du marché, plusieurs en ont profité pour le remercier pour le travail accompli pendant la pandémie. 

Devant ses militants réunis pour un dîner à Laval, François Legault, que l'on voit ici aux côtés de l'ex-présidente de la CAQ, maintenant candidate dans Fabre, Alice Abou-Khalil, a critiqué sévèrement le cadre financier dévoilé un peu plus tôt par le Parti libéral du Québec.
Photo Marc-André Gagnon

« Félicitations pour votre travail, on a confiance en vous », a lancé l’un deux. « Merci beaucoup pour ce que vous avez fait », lui a dit une autre citoyenne, comme quelques autres électeurs croisés dans les allées. 

Devant ses militants réunis pour un dîner à Laval, François Legault, que l'on voit ici aux côtés de l'ex-présidente de la CAQ, maintenant candidate dans Fabre, Alice Abou-Khalil, a critiqué sévèrement le cadre financier dévoilé un peu plus tôt par le Parti libéral du Québec.
Photo Marc-André Gagnon

« Merci, c’est gentil de me dire ça. Y’en a qui ont chialé, mais il y en qui sont contents. Vous aussi? Merci! Ça regarde bien Christopher », s’est réjoui le chef caquiste, aux côtés de son candidat dans Sainte-Rose et seul député sortant de la région, Christopher Skeete. 

Devant ses militants réunis pour un dîner à Laval, François Legault, que l'on voit ici aux côtés de l'ex-présidente de la CAQ, maintenant candidate dans Fabre, Alice Abou-Khalil, a critiqué sévèrement le cadre financier dévoilé un peu plus tôt par le Parti libéral du Québec.
Photo Marc-André Gagnon

« Quel encombrement », s’est toutefois impatienté, vers la fin de la visite du politicien, un citoyen tentant de se frayer un chemin pour faire ses emplettes. 

Devant ses militants réunis pour un dîner à Laval, François Legault, que l'on voit ici aux côtés de l'ex-présidente de la CAQ, maintenant candidate dans Fabre, Alice Abou-Khalil, a critiqué sévèrement le cadre financier dévoilé un peu plus tôt par le Parti libéral du Québec.
Photo Marc-André Gagnon

Devant ses militants réunis pour un dîner à Laval, François Legault, que l'on voit ici aux côtés de l'ex-présidente de la CAQ, maintenant candidate dans Fabre, Alice Abou-Khalil, a critiqué sévèrement le cadre financier dévoilé un peu plus tôt par le Parti libéral du Québec.
Photo Marc-André Gagnon

Guide de l’électeur
Les candidats - Une présentation exhaustive des personnes candidates dans chaque circonscription
Radiographie des candidats - Un portrait statistique des candidates et candidats, tous partis confondus
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.

En continu
Le fil des élections fullscreen
OUTIL INTERACTIF
Les 625 candidats à la loupe
tous nos contenus électoraux