/travel/destinations/quebec
Navigation

L’autre parc de la Mauricie

changer dair passerelle mauricie
Photo courtoisie, Jérémie Perron Une des passerelles du parc.

Coup d'oeil sur cet article

Même s’il est beaucoup moins vaste que le parc national de la Mauricie, le parc de la Rivière-Batiscan, à une demi-heure de Trois-Rivières, n’en demeure pas moins à découvrir. 

Bordée de part et d’autre de sentiers et de sites de camping, la rivière Batiscan, tumultueuse et attrayante, le traverse sur 10 km. 

Sentiers pour tous

On retrouve une dizaine de sentiers pédestres de moins de quatre kilomètres. C’est donc à la portée de tout le monde. Ici et là sont aménagées des aires de pique-nique. 

Une via ferrata longe une paroi surplombant la rivière sur 200 mètres.
Photo courtoisie, Michel Julien
Une via ferrata longe une paroi surplombant la rivière sur 200 mètres.

Plutôt courts, certains d’entre eux sont en fait des sentiers menant à un attrait particulier. À partir de l’accueil Barrage, dans le secteur de Saint-Narcisse, le sentier de la Marmite donne justement accès au creux d’une marmite de géant, soit une dépression géologique de quatre mètres de diamètre. 

Dans le même secteur, un sentier rejoint une passerelle alors qu’un autre se rend près d’une ancienne centrale hydro-électrique érigée en 1897 et classée monument historique en 1963. 

Plus au nord, dans le secteur de Saint-Stanislas, des sentiers de vélo de montagne forment des boucles accessibles simplement pour le plaisir de rouler en forêt. Comme elles sont reliées les unes aux autres, les plus exigeants ont alors un parcours à leur mesure. 

Des sentiers de vélo de montagne forment des boucles idéales pour le plaisir de rouler en forêt.
Photo courtoisie, Jérémie Perron
Des sentiers de vélo de montagne forment des boucles idéales pour le plaisir de rouler en forêt.

Aventures en hauteur

Une via ferrata longe une paroi surplombant la rivière sur 200 mètres. Il s’agit d’un parcours avec des emprises métalliques et un câble auquel nous sommes attachés tout en nous déplaçant librement. 

Plutôt impressionnante, une grande tyrolienne de 165 mètres de long nous fait traverser la rivière d’une rive à l’autre. Contrairement à ce qu’on croit souvent, ces aventures en hauteur ne sont pas pour autant téméraires ni réservées aux aventuriers. Aucune expérience n’est requise. 

Le parc nous met aussi au défi avec son parcours dans les arbres, constitué d’une vingtaine d’étapes avec câbles et passerelles. Selon leur taille, les enfants peuvent aussi être de la partie dans un parcours spécialement pour eux.

PARC DE LA RIVIÈRE-BATISCAN

  • Entrées : Saint-Narcisse, Saint-Stanislas, Sainte-Geneviève-de-Batiscan
  • Droits d’accès : 7,50 $ pour les 16 ans et plus, 5,50 $ pour les 6 à 15 ans 
  • En sus : parcours dans les arbres et tyroliennes
  • Sentiers pédestres : 20 km
  • Sentiers cyclables : 10 km
  • À louer : vélos à pneus surdimensionnés (VPS) Camping, location de yourtes, tentes équipées et refuges
  • Chiens : admis en laisse
  • parcbatiscan.ca

D’AUTRES IDÉES DE SORTIES

Laval à la campagne

À l’est de la route 125, la Ferme Forget a tout ce qu’il faut pour une journée agréable en famille. Labyrinthe de maïs géant. Mini-ferme. Autocueillette de courges et citrouilles. On retrouve également une aire de pique-nique. 

Rouler sur l’Estriade

De Granby à Waterloo, la piste asphaltée de 21 km longe boisés, champs et marais. Bien aménagée, elle est bordée de plusieurs haltes. En vélo hybride, il est bon de prévoir la distance de retour selon vos capacités. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.