/misc
Navigation

Rouge et Or c. Carabins: les frères Muganda motivés et excités de s’affronter

Le premier duel Laval-Montréal de la saison aura une saveur familiale

Les frères Kalenga (gauche) et Iraghi Muganda croiseront le fer pour la première fois dans les rangs universitaires, samedi.
Photos d'archives et courtoisie Carabins Les frères Kalenga (gauche) et Iraghi Muganda croiseront le fer pour la première fois dans les rangs universitaires, samedi.

Coup d'oeil sur cet article

Les frères Kalenga et Iraghi Muganda croiseront le fer au niveau universitaire pour la première fois, samedi, alors que les Rouges et les Bleus renoueront.

• À lire aussi: Rouge et Or: feu vert pour Kalenga Muganda à McGill

• À lire aussi: «Je suis le meilleur porteur de ballon au Canada» - Kalenga Muganda

• À lire aussi: Le Rouge et Or suivait Muganda depuis longtemps

• À lire aussi: Un lourd défi pour la ligne défensive

Laissé de côté lors du premier match de la saison pour des raisons administratives, le porteur de ballon du Rouge et Or de l’Université Laval a brisé la glace, samedi dernier, à McGill. 

De son côté, l’ailier espacé des Carabins de l’Université de Montréal était titulaire dès son premier match, le 27 août, à Concordia.

En 2019, ils s’étaient affrontés dans les rangs collégiaux alors que Kalenga portait les couleurs des Spartiates du Vieux-Montréal et Iraghi évoluait avec le Campus Notre-Dame-de-Foy.

«Nos amis parlent du Muganda Bowl et c’est clair qu’on veut bien faire tous les deux, a résumé Kalenga. Je suis vraiment excité. La rivalité est plus grande entre Laval et Montréal que celle entre le Vieux-Montréal et le CNDF. L’intensité sera élevée.»

L’ailier espacé des Carabins est lui aussi emballé par ce premier duel dans les rangs universitaires face à son frère.

«Je suis bien excité, a-t-il souligné. Il s’agit d’une motivation supplémentaire. On veut avoir le meilleur sur l’autre. Je vais être content si Kalenga connaît un bon match et l’inverse est aussi vrai. On s’était affrontés directement sur les unités spéciales en 2019. Je suis fier de le voir aussi tôt sur le terrain parce que le docteur ne croyait pas à un moment donné que ça serait possible.»

Ouvrir les yeux

Le porteur de ballon du Rouge et Or évolue sur les bottés d’envoi ainsi que les retours d’envoi. 

«Iraghi devra ouvrir les yeux sur les retours sinon je risque de le réveiller», a imagé le grand frère avec le sourire.

Iraghi se dit satisfait de son départ. 

«Il y a encore des trucs à améliorer, mais je suis content de mon premier match, a-t-il indiqué. J’étais confiant de voir du terrain à un moment donné, mais je ne pensais pas nécessairement être partant lors du premier match de l’année. Je vis une période d’adaptation, mais ça se passe bien. Il y a plus de bons joueurs qu’au collégial.»

Il y a un changement pour lequel l’étudiant en psychologie et sociologie est très heureux. 

«Au premier match, j’arrêtais parfois de courir parce que je croyais que le jeu était terminé, mais ce n’est jamais fini avec Jonathan Sénécal. On peut recevoir le ballon n’importe quand. C’est un grand changement pour moi. Jonathan est un joueur exceptionnel.»

La glace est brisée

À McGill, Kalenga a amassé 34 verges en six courses. «Ça m’a fait du bien de jouer parce que mon dernier match remontait à septembre 2021. Je ne suis pas satisfait, mais j’ai vu la vitesse du jeu. À partir de maintenant, je peux seulement m’améliorer.»

Les deux frérots n’ont pas perdu leurs bonnes habitudes malgré le duel qui les attend. «On s’est parlé, mardi, comme on le fait toujours, a précisé Kalenga. On a parlé de plein de choses, et brièvement du match.»

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous partager à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.