/news/elections
Navigation

Taxer les millionnaires: QS s’attaque aux agriculteurs, affirme Dominique Anglade

Taxer les millionnaires: QS s’attaque aux agriculteurs, affirme Dominique Anglade
Photo Nicolas Lachance

Coup d'oeil sur cet article

SAINT-JACQUES-LE-MINEUREn visant les actifs de plus d’un million de dollars, Gabriel Nadeau-Dubois «s’attaque à la relève agricole», plaide la cheffe du Parti libéral du Québec.

• À lire aussi: Un impôt pour les millionnaires

«Il y a plein de personnes qui ont des biens d’un million de dollars... On n’a qu’à penser à nos agriculteurs qui ont des choses qui valent ça, mais [pour] qui, dans le quotidien, c’est loin d’être une vie facile», a affirmé Dominique Anglade, présente sur la ferme de Jean-Claude Poissant, son candidat dans la circonscription de Huntingdon. 

Taxer les millionnaires: QS s’attaque aux agriculteurs, affirme Dominique Anglade
Photo Nicolas Lachance

«Si je regarde juste en arrière de moi, la moissonneuse-batteuse, ça vaut déjà un million de dollars.» 

Hier, Québec solidaire a annoncé qu’il créerait un nouvel impôt pour tous ceux qui détiennent plus d’un million $ en avoirs nets, de même que pour les successions qui excèdent ce montant.  

«Il [GND] s’attaque à la relève agricole», a déclaré Mme Anglade.  

«Quand on parle de la nécessité d’avoir des jeunes qui veulent s’impliquer dans l’agriculture, on ne peut pas me dire que ce sont ces jeunes-là qu’on veut taxer.»

Son candidat souligne également qu’un million dans le secteur agricole, c’est peu lorsqu’on regarde l’ensemble des actifs présents sur une terre en raison du dur labeur intergénérationnel.  

«Il y a eu des sacrifices de génération en génération. Avant de dire qu’une personne est riche, il faut penser à tout le passé d’une entreprise», a ajouté Jean-Claude Poissant. 

«Lorsqu’un agriculteur a de la difficulté à arriver et qu’on va le taxer plus pour faire son métier, il y a un problème.» 

  • Écoutez la rencontre Philippe-Vincent Foisy et Antoine Robitaille diffusée chaque jour en direct 12 h 15 via QUB radio :

Travail d’une vie

Selon la cheffe, il s’agit «d’un exemple parmi des millions d’exemples».  

«C’est un exemple l’agriculture. Quand des parents ont travaillé toute leur vie et ont décidé de transférer le patrimoine, ne serait-ce qu’une maison, [à] leur enfant, je ne pense pas qu’on devrait les taxer», a dit la cheffe du PLQ. 

Dominique Anglade soutient que détenir un million $ en actif net démontre principalement «le travail qui a été fait par de nombreux Québécois» durant leur vie. 

«Nous, ce n’est pas la manière dont on veut regarder ça. Nous, on a déposé notre cadre financier. On veut s’assurer qu’il y a plus de riches qui paient, mais il s’agit de banques, il s’agit d’aller chercher dans les paradis fiscaux. Il ne s’agit pas d’aller chercher dans la classe québécoise», a-t-elle mentionné. 

Le PLQ compte aussi augmenter les impôts des riches particuliers gagnant plus de 300 000$ par année. 

Freiner l’étalement urbain

En ce mercredi matin assombri par le brouillard, Dominique Anglade a affirmé que l’étalement urbain «est en progression» sur les terres agricoles du Québec. 

Cet étalement doit être «freiné», dit-elle.  

La cheffe libérale souhaite que les activités agricoles soient d’ailleurs protégées en raison des nouveaux développements immobiliers, afin de protéger les activités des agriculteurs. 

«L’objectif, c’est qu’il y ait une cohabitation entre cet étalement urbain et les activités agricoles», a-t-elle mentionné.  

Mme Anglade compte donner un coup de pouce aux agriculteurs si elle est élue en se penchant sur plusieurs réformes pour les aider à faire face à l’inflation et aux défis des changements climatiques.  

Une révision complète des programmes de la Financière agricole fait ainsi partie des engagements pris par le parti dans sa plateforme électorale. 

La mise en place d’un incitatif fiscal lors de la vente d’une terre a aussi été avancée pour aider la relève agricole, tout comme une réforme de la Loi sur la protection du territoire afin de permettre aux producteurs de faire face à l’étalement urbain. 

Le PLQ a accusé à nouveau le gouvernement de la CAQ d’avoir notamment accordé des privilèges au géant du web Google pour la construction de son centre de données sur des terres agricoles à Beauharnois, et ce, au détriment des agriculteurs d’ici. 

La cheffe libérale rencontrera d’ailleurs l’Union des producteurs agricoles (UPA) ce midi. 

– Avec la collaboration de l’Agence QMI.

Guide de l’électeur
Les candidats - Une présentation exhaustive des personnes candidates dans chaque circonscription
Radiographie des candidats - Un portrait statistique des candidates et candidats, tous partis confondus
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.

En continu
Le fil des élections fullscreen
OUTIL INTERACTIF
Les 625 candidats à la loupe
tous nos contenus électoraux