/sports/soccer/cf-montreal
Navigation

CF Montréal: faire la loi à la maison

Le CF Montréal peut confirmer sa place en séries dès demain soir

Coup d'oeil sur cet article

Ce n’est qu’une question de temps avant que le CF Montréal s’assure d’une place en séries éliminatoires et ça pourrait se faire dès demain soir avec une victoire ou un match nul contre le Crew de Columbus.

• À lire aussi: CF Montréal: l’immense impact de Kei Kamara

• À lire aussi: «C’est le meilleur vestiaire que j’ai connu»

• À lire aussi: MLS: La section 132 du CF Montréal revit

• À lire aussi: Une victoire et un record pour le CF Montréal

Le Bleu-blanc-noir ne cesse de nous épater depuis le début de la saison, mais une chose est sûre, c’est que cette place en séries relève bien plus des mathématiques qu’autre chose parce qu’on sait depuis un moment que cette équipe aura son billet pour le tournoi automnal.

Maintenant, l’important est d’installer le jeu au Stade Saputo où l’équipe présente étonnamment une moins bonne fiche qu’en déplacement.

« Notre fiche à la maison n’est pas parfaite, a avoué Samuel Piette mercredi, donc on veut corriger le tout et envoyer le message qu’on est forts à la maison et que l’avantage du terrain en séries va nous faire du bien. »

Confiance

L’équipe veut tirer profit de la victoire éclatante de dimanche dernier à Toronto lors de laquelle elle a comblé un déficit hâtif de deux buts pour l’emporter 4 à 3.

Rudy Camacho (à droite) prétend que la victoire du CF Montréal contre le Toronto FC dimanche dernier, va avoir l’effet d’un vivifiant tonique sur les siens pour le reste de la saison.
Photo USA TODAY Sports
Rudy Camacho (à droite) prétend que la victoire du CF Montréal contre le Toronto FC dimanche dernier, va avoir l’effet d’un vivifiant tonique sur les siens pour le reste de la saison.

« Ça nous a donné encore plus de confiance pour le match qui arrive et les derniers de la saison », a insisté Rudy Camacho ce matin.

L’arrière français sait que l’équipe est désormais attendue de pied ferme par les adversaires, mais l’intention est de forcer ceux-ci à s’adapter.

« On n’a pas une cible dans le dos, mais on voit que les adversaires s’adaptent, ce qui n’était pas le cas par le passé. Ils n’ont pas le choix de s’adapter à notre système. »

Forts à la maison

La dernière fois que ces deux équipes se sont affrontées, la météo a provoqué un long délai alors que les Montréalais tiraient de l’arrière 1 à 0 à Columbus au début du mois d’août.

Ils sont revenus du vestiaire avec le diable au corps et ont finalement marqué à la 88e minute et dans les arrêts de jeu (90+4) pour l’emporter 2 à 1. 

« C’est sûr que quand tu joues un match où tu tires de l’arrière et que tu repars avec les trois points dans les deux ou trois dernières minutes de jeu, ça donne un gros boost de confiance », a reconnu Piette.

« Ça nous a montré à quel point il ne faut pas abandonner, qu’on va avoir des matchs et des séquences difficiles dans un match, mais qu’on est capables de se sortir de ces situations-là. On veut leur montrer qu’on est allés gagner chez eux, mais qu’à la maison aussi on est très forts. »

Équipe difficile

Mais n’allez pas penser que la commande sera facile contre le Crew demain soir, une équipe qui se bat pour sa survie et qui possède de belles qualités techniques.

« Ce qui est difficile à gérer, ce sont les moments du jeu, a prévenu Wilfried Nancy mercredi. Columbus nous a déséquilibrés plusieurs fois parce que leurs attaquants ne défendent pas tout le temps.

« Donc quand on perd le ballon, ils sont très bons dans la contre-attaque, ils ont des joueurs qui sont très rapides. »

Nancy veut donc que son équipe, qui aime beaucoup avoir la possession du ballon, soit aussi très bonne sans celui-ci face au Crew.

« Ce qui m’intéresse, c’est de gérer ces moments-là. Quand on n’a pas la balle, je veux que mes joueurs soient agressifs, mais sereins, pour essayer de récupérer le ballon. »

« Je veux surtout qu’on gagne du terrain, je ne veux pas que les joueurs s’assoient devant notre surface de réparation. » 

Les rôles sont inversés 

Le CF Montréal (52 pts) pourrait prendre une sérieuse option sur la deuxième place de l’Association Est en l’emportant contre le Crew demain soir, surtout si les Red Bulls de New York (48 pts) s’inclinent contre la Nouvelle-Angleterre samedi.

Pendant ce temps, le Crew de Columbus tente de survivre avec ses 40 points qui le placent pour l’instant au sixième rang dans l’Est, mais la position est tout sauf confortable.

Derrière, il y a Cincinnati (39 pts), la Nouvelle-Angleterre (38 pts), Miami (36 pts) et Toronto (34 pts) qui poussent et qui ont eux aussi les yeux sur une place en séries éliminatoires.

C’est donc une position plutôt difficile pour l’équipe qui a remporté la Coupe MLS en 2020.

Une première

Dans cette optique, le CF Montréal pourrait grandement nuire au Crew en le battant demain soir.

« C’est la première fois qu’on est dans une position pour faire mal à des équipes avant les séries. Normalement, c’est nous qui nous battons pour une place », a reconnu Samuel Piette mercredi.

« Ça fait cinq ans que je suis là et c’est la première fois que ça arrive. Faut dire bravo à Wil [Wilfried Nancy] et au staff d’avoir mis ça en place, a souligné Rudy Camacho. On a bien progressé ces deux dernières années, c’est le travail qui porte ses fruits et ça fait du bien de se sentir respecté par les autres formations. »

Il y a toujours une possibilité que les deux équipes se revoient en séries puisque Montréal affrontera la septième ou la sixième place selon qu’il terminera au deuxième ou troisième rang.

« On ne regarde pas trop qui on pourrait affronter en séries parce qu’on n’est pas encore là, mais on veut finir le plus haut possible », a mentionné Piette.

Sur une lancée

Quand on regarde les résultats du Crew, on a l’impression que l’équipe se bat pour une place en séries depuis la fin du mois de mai.

En effet, la formation de Caleb Porter n’a subi qu’un seul revers depuis le 28 mai, c’était cette défaite de 2 à 1 contre le CF Montréal il y a un peu plus d’un mois.

L’équipe de la capitale de l’Ohio présente une fiche 6-9-1 à ses 16 dernières rencontres. Et le problème pour eux se situe dans la seconde colonne puisque neuf verdicts nuls, ça veut dire neuf points engrangés, mais surtout dix-huit points perdus.

D’ailleurs, le Crew n’a subi que six revers cette saison, mais ce sont les treize verdicts nuls qui leur font vraiment mal.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.