/opinion/blogs/columnists
Navigation

Mépris pour la diversité: Legault a exprimé le fond de sa pensée

Coup d'oeil sur cet article

Imaginez un seul instant un premier ministre d’une autre province qui dirait: «Nous, les anglophones, on est ouverts sur le monde, on est tolérants, l’arrivée massive de Québécois chez nous pourrait constituer un défi en matière d’intégration, parce qu’on veut rester comme on est et on veut protéger nos valeurs.»

François Legault, son cabinet et les 8 autres millions de Québécois n’auraient pas assez de chemises à déchirer. On crierait au «Québec Bashing», à la québécophobie, au mépris de ce que nous sommes. Et avec raison.

Vous pensez que j’exagère? Rappelez-vous la levée de boucliers suite à l’inacceptable question de Shachi Kurl lors du dernier débat électoral fédéral. M. Legault lui-même disait que la question était «loadée», n’avait pas de «bon sens» et «pas sa place». Il avait crié au mépris.

Pourrait-on utiliser les mêmes qualificatifs pour décrire la déclaration méprisante du premier ministre d’hier? Absolument.

  • Écoutez la rencontre Marie Montpetit et Patrick Déry diffusée chaque jour en direct 14 h via QUB radio :

D’autant plus, que ce n’est pas la première fois que le premier ministre «dérape», «l’échappe» ou sème la «confusion», ça commence à être systémique, un mot qu’il n’aime pas, je sais.

Si on reprend son argumentaire, l’immigration est une menace à l’identité québécoise, à la pérennité du français, porte atteinte à nos valeurs, peut être source de violence et d’extrémisme. Que ceux qui réussissent leur intégration en gardant leur langue maternelle à la maison sont des «anecdotes». L’immigration serait tellement dangereuse, en fait, que l’on préfère rester un «petit pays», quitte à perdre du poids politique à Ottawa. C’est tout dire.

Est-ce que je suis la seule à être ahurie? Est-ce que je suis la seule à devoir rappeler que le Québec et le Canada se sont construits au rythme des vagues de colonisation et d’immigration: Français, Portugais, Vietnamiens, Italiens, Haïtiens, Libanais, Ukrainiens et Indiens? Ces personnes sont venues construire notre nation à la sueur de leur front. Elles sont venues offrir à leurs enfants et à leurs petits-enfants une vie de paix et de sérénité. Elles sont venues le cœur rempli d’espoir et d’optimisme.

  • Écoutez la rencontre Yasmine Abdelfadel et Marc-André Leclerc diffusée chaque jour en direct 6 h via QUB radio :

François Legault n’a pas été digne de l’homme d’État qu’il est censé être. Il a cependant livré le fond de sa pensée, exprimé son plus profond mépris pour la diversité. Ses conseillers ont essayé d’ajuster le tir sur Twitter. Trop peu, trop tard. Chose certaine, plusieurs se sont réveillés ce matin blessés. J’en fais partie.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.