/news/society
Navigation

Un pas de plus vers la reconnaissance de l'île d'Anticosti au patrimoine de l'UNESCO

Un pas de plus vers la reconnaissance de l'île d'Anticosti au patrimoine de l'UNESCO
Sépaq

Coup d'oeil sur cet article

Une nouvelle étape a été franchie cette semaine vers la reconnaissance de l'île d'Anticosti au patrimoine de l'UNESCO. Une experte de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) a visité l'île pour vérifier la conformité du dossier de candidature déposé en février dernier. 

• À lire aussi: Anticosti: le chevreuil au rendez-vous

• À lire aussi: Anticosti: la Jupiter, terrain de jeu pour riches pêcheurs

L'île est considérée par plusieurs spécialistes comme un des plus importants laboratoires naturels pour l'étude des fossiles de la première extinction de masse, survenue il y a quelque 445 millions d’années.
L'experte de l'UICN, Sophie Justice, a fait un séjour d'une semaine au Québec pour rencontrer divers intervenants impliqués. En plus de sa visite sur l'île, elle a notamment participé à une rencontre sur la communauté innue d'Ekuanitshit mercredi. Son rôle est d'analyser les 2500 pages du dossier de candidature et de valider son contenu sur le terrain.

«J'ai constaté que ce lieu-là, il est vraiment intéressant. Il y a un patrimoine qui est riche. J'ai eu l'occasion de rencontrer tous les acteurs associés à ce dossier. Donc, j'ai vraiment une bonne vision de ce dossier. J'ai eu l'honneur de rencontrer les peuples autochtones qui partagent le souhait de protéger l'île d'Anticosti qui est vraiment un endroit exceptionnel», a-t-elle commenté en entrevue avec TVA Nouvelles.
Anticosti est au cœur de l'étape d'évaluation de sa candidature, un processus qui peut durer 18 mois. L'UICN est un des organismes qui fera des recommandations à l'UNESCO pour une éventuelle inscription de l'île sur la liste du patrimoine mondial.

Sophie Justice doit déposer son rapport cet automne.

«Mon rapport est interne et confidentiel. Ensuite, le panel de l'UICN va travailler autour des éléments que j'ai fournis et ceux d'autres experts qui vont examiner les aspects scientifiques. Il va considérer toutes les informations pour ensuite développer un rapport qui va être monté au panel du patrimoine mondial pour considération», a-t-elle expliqué.

La décision de l'UNESCO est attendue à l'été 2023.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.