/sports/hockey/remparts
Navigation

William Rousseau prêt à être l'homme de confiance

Il s’agira d’une première pour le gardien de but depuis l’âge de 15 ans

William Rousseau prêt à être l'homme de confiance
Photo Agence QMI, Andréanne Lemire

Coup d'oeil sur cet article

Mine de rien, William Rousseau, des Remparts de Québec, entamera la saison 2022-2023 comme gardien partant de son équipe pour la première fois... en quatre ans.  

• À lire aussi: Remparts: une profondeur différente, selon Patrick Roy

• À lire aussi: Un été formateur pour Zachary Bolduc

Il faut remonter à 2018-2019 pour retrouver une campagne où le natif de Trois-Rivières n’a pas partagé le filet avec un autre gardien, soit avec l’équipe des moins de 18 ans du Séminaire Saint-Joseph.

L’année suivante, au niveau M18 AAA avec les Estacades de Trois-Rivières, il a séparé le travail presque équitablement avec Vincent Filion (ce dernier avait effectué 22 départs, deux de plus que Rousseau). Puis, à sa première année avec les Remparts, en 2020-2021, il avait été relégué au rôle de substitut de Thomas Sigouin avant de former un duo avec Fabio Iacobo, la saison dernière.

« C’est un défi que je suis capable de relever, a toutefois assuré le gardien de 19 ans, jeudi. Je l’ai prouvé l’an dernier durant les séries et je le vois comme une continuité de ça. De pouvoir jouer plusieurs matchs en ligne, aller chercher de la constance, c’est quelque chose que j’adore. Ça me permet de rester dans le feu de l’action. »

La balle dans son camp

Après une saison régulière pendant laquelle ni lui ni Iacobo n’ont été en mesure de réellement s’établir comme le numéro 1 des Diables rouges, Rousseau a forcé la main de Patrick Roy en séries, au cours desquelles il a excellé. 

Maintenant étiqueté comme numéro 1, devant Quentin Miller et Philippe Cloutier, il devra démontrer sa capacité à maintenir le standard établi en séries, durant une saison complète.

« Il a vécu de bonnes séries l’an dernier, il a progressé et je pense qu’il est rendu là, a mentionné Patrick Roy. Will sait que c’est sa chance et il va vouloir jouer la majorité des matchs. La balle est dans son camp, comme lorsque Sigouin était arrivé il y a deux ans, qu’il avait pris la pole et s’était organisé pour la garder. »

William Rousseau a connu d’excellentes séries l’an dernier et espère poursuivre sur sa lancée, cette saison, alors qu’on lui confiera le rôle de gardien partant des Remparts de Québec.
Photo Didier Debusschere
William Rousseau a connu d’excellentes séries l’an dernier et espère poursuivre sur sa lancée, cette saison, alors qu’on lui confiera le rôle de gardien partant des Remparts de Québec.

Des œufs et du steak

Après la fin de saison abrupte des Remparts l’an dernier, en demi-finale de la LHJMQ face à Shawinigan, Rousseau a participé au camp de développement des Sénateurs d’Ottawa. Une expérience qu’il a « adorée » et qui lui a permis de repartir avec de précieux conseils aussi techniques, que nutritionnels.

Après avoir terminé la saison à 170 lb, il s’est pointé au camp des Remparts plus lourd de 20 lb après avoir suivi un plan alimentaire basé sur certaines cliniques suivies au camp des Sénateurs.

« J’avais un programme de 6000 calories par jour. Je mangeais six repas et je m’entraînais. Maintenant, je suis plus en mode maintien. Je mange environ 4000 calories par jour, donc trois repas. Le matin, par exemple, ce sont des œufs avec une tranche de steak. C’est assez chargé », a-t-il expliqué, ajoutant que « 190 lb, c’est un peu lourd. J’aimerais descendre à 185 ».

« Humilité », le mot d’ordre chez les Remparts

Vous verrez passer, au cours des prochaines semaines, de nombreuses publications d’observateurs de la LHJMQ qui iront de leurs prédictions pour la saison 2022-2023. On vous le dit d’avance : les Remparts seront considérés, par la très grande majorité d’entre eux, comme les favoris pour gagner la Coupe du Président.

Et ils le savent très bien. C’est pourquoi Patrick Roy et le personnel d’entraîneurs de l’équipe ont déjà commencé à marteler l’importance de l’humilité, à l’intérieur du vestiaire qui compte sur un noyau presque identique à celui de l’an dernier.

Respecter l’adversaire

Et ça commencera dès vendredi soir à l’occasion du match préparatoire face aux Saguenéens de Chicoutimi, présenté à Saint-Joseph-de-Beauce, au cours duquel la majorité des joueurs réguliers seront présents pour la première fois depuis l’ouverture du camp d’entraînement.

« Ce que je veux surtout voir, c’est de l’humilité. Je veux voir une gang de gars qui va respecter l’adversaire et jouer de la bonne manière. Je ne veux pas qu’on s’en aille faire des jeux de dentelle et penser qu’on est meilleurs que tout le monde. C’est le message qu’on a passé cette semaine. On veut travailler fort et de la constance dans les entraînements. On voudra la même chose durant les matchs. »

S’il en a parlé avec ses joueurs, ce n’est toutefois pas parce qu’il sentait que c’était une lacune jusqu’à maintenant, assure-t-il.

« Les gars travaillent fort et pratiquent fort. Je veux qu’on amène la même affaire dans les parties. Pour plusieurs, aussi, les matchs du week-end seront les deux seuls qu’ils vont jouer avant de quitter pour leurs camps professionnels. C’est une façon pour eux de se préparer », a-t-il ajouté, en parlant de Zachary Bolduc, Théo Rochette, Mikaël Huchette, Nathan Gaucher, James Malatesta et Vsevolod Komarov qui partiront au début de la semaine prochaine pour rejoindre leur équipe de la LNH.

Adaptation

Un seul joueur n’a pas mis les pieds du tout à Québec depuis le début du camp et c’est Evan Nause qui s’entraîne plutôt en Floride en attente du début du camp des Panthers.

« Le seul joueur que j’ai vu dans ma carrière revenir d’un camp pro et ne pas avoir besoin d’une période d’adaptation, c’est Marc-Édouard Vlasic. C’est ce que j’ai dit à Evan. Il m’avait demandé si je voulais qu’il se présente au camp et je lui ai dit que je n’avais aucun problème à ce qu’il ne vienne pas. Par contre, si tu reviens, j’aimerais que tu sois comme Marc-Édouard Vlasic et que tu ne perdes pas le rythme. » 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.