/opinion/blogs/mechantsraisins
Navigation

La magie du riesling

Coup d'oeil sur cet article

Planté au bon endroit et habilement vinifié, le riesling peut donner des vins époustouflants. De l’avis de plusieurs, c’est l’un des plus grands cépages au monde. Coup d’œil sur celui qu’on appelle aussi « l’eau de roche ». 

Cultivé surtout en Allemagne, il aurait ses origines dans la vallée du Rhin et de la Moselle. Même s’il peut donner les plus grands vins blancs de la planète – on peut penser au fameux Clos Ste-Hune de Trimbach ou aux cuvées confidentielles d’Egon Müller –, le riesling reste soumis à de nombreux mythes. Le plus tenace est celui voulant qu’il donne un vin sucré. Détrompez-vous ! Bien que la production de riesling allemand ait longtemps été dominée par des vins avec des taux de sucre résiduel élevés (en partie pour pallier l’acidité souvent prononcée), la plupart sont aujourd’hui bien secs. On peut les repérer lorsqu’ils portent la mention « trocken » sur l’étiquette, qui se traduit en français par « sec ».

Or, rien n’est simple dans le monde du vin. La législation allemande considère un vin comme étant sec jusqu’à une teneur maximale en sucre résiduel de 9 grammes par litre. Tout dépend de l’équilibre sucre-acidité. Ainsi, certains vins avec plus de 4 grammes de sucre résiduel (la norme reconnue ailleurs en Europe pour désigner un vin sec) peuvent paraître parfaitement secs au palais grâce à leur acidité prononcée. Sans ce sucre résiduel, l’acidité du vin pourrait vous faire grimacer à un point tel que vous pourriez en perdre vos dents. Ou presque...

Malgré ces subtilités, gardez en tête que le riesling possède une étonnante propension à faire ressortir le caractère du terroir d’où il provient, c’est pourquoi on le surnomme « l’eau de roche ». Avec son profil axé sur la fraîcheur, il est souvent très digeste, qu’il soit vinifié en sec, demi-sec ou en moelleux. En voici cinq qui vous permettront d’en explorer quelques facettes.

Rudolf Rabl, Riesling Langenlois 2021, Kamptal

★★★ | $$1⁄2 | 25,80 $ | Autriche 12,5 % | 4 g/L – Bio

Code SAQ : 12776877 

Sur la rive nord du Danube, dans la Wachau, le Kamptal et le Kremstal, le riesling est un peu plus solide et substantiel que la moyenne des rieslings allemands, et aussi un peu plus accessible que les rieslings alsaciens. C’est ici très sec et axé sur l’expression du terroir. Un nez fin et délicat laissant échapper des notes de craie, d’écorce d’orange et de jasmin. Texture serrée avec une acidité très agréable et qui relève l’harmonie de l’ensemble. Vin de soif ! 

J.Bäumer, Riesling 2021, Vdp Rheinischer

★★1⁄2 | $1⁄2 | 15,35 $ | Allemagne 11,5 % | 8,6 g/L

Courtoisie

Code SAQ : 12897994

C’est le moins cher des vins proposés cette semaine, mais pas nécessairement le moins bon. À nouveau, oubliez les degrés de sucre résiduel. Selon la réglementation allemande, le vin est considéré comme sec. Il possède en effet de l’ampleur, voire du gras, mais le tout est joliment contrebalancé par une acidité vive et bien intégrée, ce qui rend l’ensemble assez sec. Peu complexe et pourtant fort agréable, il évoque des notes de citron vert et de lys. Servi bien frais, il ira à merveille avec les sushis.

Schätzel, Naturweiss 2019, Vdp Rheinischer

★★★ | $$1⁄2 | 26,25 $ | Allemagne 10,5 % | 1 g/L – Bio

Courtoisie

Code SAQ : 14887722 

Ici, le riesling est assemblé aux müller-thurgau, riesling, sylvaner et pinot blanc, dont certains sont macérés sur peaux, ce qui apporte le côté voilé et finement doré du vin. Le domaine favorise la maturation des fruits tout en maintenant leur teneur en sucre relativement faible, réduisant ainsi l’alcool dans les vins. Un nez un peu funky de levure, de fleur blanche et de pêche. En bouche, c’est à la fois ample et léger avec une acidité bien présente et une agréable amertume en finale. Pour amateurs de vins naturel 

Dr. Bürklin-Wolf, Riesling 2020, Pfalz

★★★1⁄2 | $$1⁄2 | 24,15 $ | Allemagne 12 % | 5,4 g/L – Bio

Courtoisie

Code SAQ : 12299821 

La région du Palatinat est protégée des vents froids et de la pluie venant de l’ouest par la vaste forêt du Pfälzer Wald. Son climat, plus sec et chaud que celui de la Moselle, est donc plus propice à l’agriculture biologique. Provenant de raisins cultivés sur les contreforts des collines du Palatinat dans les villages de Wachenheim, Deidesheim et Ruppertsberg, tous trois réputés pour leurs rieslings, cette cuvée se distingue par sa richesse contenue, son ensemble sapide et sa finale pierreuse et finement épicée. Sec et bien droit malgré les quelques grammes de sucre affichés.

Burg Ravensburg, Husarenkappe Riesling Grosses Gewachs 2017, Baden

★★★★ | $$$$1⁄2 | 49,00$ | Allemagne 13 % | n.d. g/L – Bio

Courtoisie

Code SAQ : 14212688 

Burg Ravensburg est un des plus vieux vignobles du monde, la maison ayant été fondée en 1251. Situé au sud de l’Allemagne, dans la région de Baden, adjacente à l’Alsace où le climat est plus humide et moins ensoleillé, le riesling prend pied dans la parcelle dite Husarenkappe et classée en tant que « Grosses Gewächs », ce qui veut dire « grand cru ». Un vin ample et prégnant qui offre un nez complexe d’agrume confit, d’abricot et d’épices. C’est long, salin et doté d’une merveilleuse acidité. Potentiel de vieillissement certain (10 ans et plus). Le prix peut paraître élevé, mais c’est assez peu pour un riesling de cette qualité.


Correct ★

Bon ★★

Très Bon ★★★

Excellent ★★★★

Exceptionnel ★★★★★

Plus d’étoiles que de dollars : vaut largement son prix

Autant d’étoiles que de dollars : vaut son prix

Moins d’étoiles que de dollars : le vin est cher


Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.