/sports/hockey/remparts
Navigation

Opération charme réussie pour les Remparts en Beauce

La troupe de Patrick Roy a disposé des Saguenéens par la marque de 6 à 1

Opération charme réussie pour les Remparts en Beauce
ROGER GAGNON / AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

SAINT-GEORGES-DE-BEAUCE – Les joueurs des Remparts de Québec qui prendront part à leur camp professionnel la semaine prochaine se sont assuré de quitter la Beauce sur une bonne note, et la troupe de Patrick Roy a disposé des Saguenéens de Chicoutimi par la marque de 6 à 1, vendredi soir, à Saint-Joseph-de-Beauce. 

• À lire aussi: LHJMQ: l’Océanic s’impose face à l’Armada à Chandler

L’une des vedettes du match a été sans contredit James Malatesta, qui a inscrit un tour du chapeau. Même s’il était content de son match, l’attaquant a préféré mettre de l’avant la performance de son équipe.

«Tout le monde a bien joué et nous avons travaillé fort. Cependant, à certains moments, nous leur avons donné un peu trop d’espace avec la rondelle», a avoué Malatesta.

Le hockeyeur, qui partira au camp des Blue Jackets de Columbus la semaine prochaine, est très content de pouvoir jouer deux matchs avec les Remparts cette fin de semaine avant d’aller en sol américain.

«J’irai là-bas dans l’objectif d’y rester. Toutefois, si je retourne ici, je serai heureux. Notre noyau est similaire à celui de l’an dernier et nous avons beaucoup de joueurs talentueux et je crois que nous continuerons de nous améliorer», a dit celui qui est très satisfait de la chimie avec ses compagnons de trio.

Une équipe dominante

Dès le premier vingt, les Remparts ont tout fait pour se faire aimer de leurs partisans de Saint-Joseph-de-Beauce en offrant du hockey rapide et intense. Après un jeu de puissance de chaque côté, Kassim Goulet a ouvert la marque pour les favoris de la foule grâce à un tir des poignets décoché de l’enclave.

Par la suite, les Diables rouges ont continué de bourdonner en zone adverse en obtenant quelques bonnes chances de marquer, dont quelques-unes du choix de première ronde en 2021 des Blues de St. Louis, Zachary Bolduc. Les efforts des Remparts ont fini par être récompensés à la fin de l’engagement initial lorsque Malatesta a trompé la vigilance du gardien des Saguenéens.

Lors de la période médiane, la formation de la Capitale-Nationale a poursuivi sa domination en passant plusieurs minutes en zone adverse. Un beau jeu de passes a mené au deuxième filet du match de Malatesta, qui a battu le cerbère adverse grâce à un beau lancer sur réception.

Après que la formation de Chicoutimi ait réduit l’écart, les Remparts ont tout de suite repris le contrôle du duel quand Nicolas Savoie a inscrit un but en avantage numérique pour redonner une priorité de trois buts aux siens.

Malgré le fait que le pointage était de 4 à 1 après deux périodes, les Saguenéens ont pu remercier leur gardien, Charles-Antoine Lavallée, qui a réalisé de très beaux arrêts sur Bolduc, auteur de 55 buts lors de la dernière campagne.

En troisième période, le numéro 11 a complété son tour du chapeau en faisant bouger les cordages pour la troisième fois. Son coéquipier Bolduc, qui avait obtenu de bonnes chances toute la soirée, a finalement pu faire bouger les cordages en fin de troisième période.

Un match à la hauteur des attentes de Patrick Roy

Les joueurs des Remparts ont bien compris le message de leur entraîneur-chef, Patrick Roy, qui voulait les voir jouer de la bonne manière.

«Nous avons joué de la bonne façon du début jusqu’à la fin. Nous avons obtenu de très bonnes chances de marquer.»

Même si l’avantage numérique des Diables rouges a fait mouche à une seule reprise, le pilote des Remparts a trouvé que ses joueurs ont bien bougé la rondelle avec l’avantage d’un homme. Pour ce qui est du jeu à forces égales, Roy était très satisfait du jeu de sa troupe dans son territoire.

«Au point où nous sommes rendus, je crois que nous sommes à la bonne place. C’est sûr que c’est plus facile à dire qu’à faire que nous voulons être comme à Noël, mais c’est impossible au mois de septembre. Nous avons encore des choses à améliorer et nous allons continuer de travailler.»

L’entraîneur souhaite que l’identité des Remparts soit celle d’une équipe travaillante et une formation qui réalise qu’elle a encore des choses à améliorer et qui continue à progresser au fur et à mesure que la saison va avancer.

«Notre “focus” ne sera pas à l’endroit où nous terminerons au classement, mais davantage la façon avec laquelle nous allons nous comporter sur la patinoire», a précisé Roy, ajoutant que le talent n’est pas suffisant pour réussir au hockey.

«Il faut jouer du hockey de la bonne façon en étant efficaces sur 200 pieds. Aujourd’hui [vendredi], il y a une séquence où nous sommes sortis de la zone prématurément et cela a coûté un but. Cela dit, je suis content de ce que j’ai pu voir ce soir, dont la performance de notre jeune gardien Quentin Miller.»

Des départs temporaires

Plusieurs vétérans prendront part à des camps professionnels la semaine prochaine. De son propre aveu, l’ancien gardien étoile de la Ligue nationale de hockey a souhaité qu’aucun joueur ne parte. Sa mentalité est différente aujourd’hui.

«C’est la beauté de notre programme avec les Remparts. Les joueurs viennent ici, car ils croient en ce que nous faisons et ils veulent se développer. Si certains graduent prématurément, cela montrerait que nous travaillons de la bonne façon et ça incitera d’autres hockeyeurs à venir jouer un jour pour les Remparts de Québec.»

Selon Roy l’absence de certains joueurs permettra à d’autres de prendre le flambeau.

«Nos gars n’ont pas le choix et ils doivent profiter de cette opportunité pour bien performer et démontrer qu’ils peuvent prendre la relève.»

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.