/opinion/columnists
Navigation

Avertissement aux libéraux

Coup d'oeil sur cet article

Ce n’est pas qu’une victoire, mais une véritable démonstration de force que vient de réaliser Pierre Poilievre.

Faut-il rappeler que son principal adversaire, Jean Charest, est considéré comme un des politiciens les plus talentueux de sa génération.

Ni lui ni les autres n’ont fait le poids. La vague Pierre Poilievre a tout emporté, ou à peu près. Y compris au Québec. Il faut le faire.

Un mouvement

Jean Charest avait bâti toute sa campagne sur la respectabilité. Il était censé être «l’adulte dans la pièce», le candidat sérieux qui remettra de l’ordre dans la cabane conservatrice, par opposition au potache candidat Poilievre, qui n’a jamais fait autre chose que de la politique partisane.

Sa victoire sans équivoque devrait servir d’avertissement aux libéraux de Justin Trudeau. 

Le mouvement Poilievre s’étend très certainement au-delà du noyau d’excités du convoi de la liberté.

Prétendre que son potentiel de croissance se limite aux partisans de Maxime Bernier serait très audacieux. Il sait parler en des mots simples de sujets compliqués comme l’inflation ou l’économie, à défaut de tordre la vérité sur ses causes. Il en fera son pain et son beurre.

Et, visiblement, il sait mobiliser ses troupes.

Si on en croit son discours de victoire, Pierre Poilievre cherchera à tendre la main aux partisans de ses adversaires. Mais avec un mandat aussi clair, qui remettra en question l’unité du parti ?

Un adversaire coriace

En coulisses, on se questionne chez les libéraux à savoir comment faire face à l’arrivée d’un populiste comme Poilievre. S’élever au-dessus de la mêlée? Combattre le feu par le feu? À suivre.

En Pierre Poilievre, Justin Trudeau aura devant lui l’adversaire conservateur le plus coriace, le plus bilingue, le plus assumé depuis Stephen Harper. C’est peut-être en partie pour cette raison qu’il souhaite mener ses troupes dans la prochaine bataille électorale. 

Il ne faut pas oublier que le premier ministre se sent à l’aise dans un ring. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.