/news/currentevents
Navigation

Usurpation d’identité: arnaque dénoncée dans le bois de chauffage à Québec

Le nom d’une entreprise usurpé par des fraudeurs

Arnaque dans la vente de bois de chauffage
Photo Diane Tremblay Geneviève Martel, copropriétaire de Tuiles Martel, veut éviter que d’autres gens soient victimes des fraudeurs qui utilisent le nom de son entreprise. Les personnes qui estiment avoir été flouées sont invitées à contacter le SPVQ.

Coup d'oeil sur cet article

Une entreprise de Québec a porté plainte à la police contre des fraudeurs qui utilisent son nom pour vendre du bois de chauffage sur Internet, mais une fois l’argent encaissé, ils disparaissent dans la brume sans livrer leur dû.  

Geneviève Martel, copropriétaire de Tuiles Martel, sur le boulevard Saint-Claude, à Québec, demande aux acheteurs de bois de chauffage de faire preuve de vigilance.  

Alors que la période la plus achalandée de l’année bat son plein pour la vente de bois de chauffage, des personnes mal intentionnées essaient de s’en mettre plein les poches. 

Dernièrement, l’entreprise a été alertée par des clients qui se sont fait flouer par des fraudeurs s’annonçant sur Marketplace et utilisant le nom de Tuiles Martel. 

«Notre notoriété est faite. Oui, on est un distributeur de bois de chauffage à Québec, mais ils utilisent notre nom pour valider leur magouille», s’insurge Mme Martel. 

Enquête en cours 

Les fraudeurs seraient actifs dans les régions de Montréal, Gatineau, Ottawa, et même à Québec. 

Une plainte a été portée au Service de police de la Ville de Québec (SPVQ). «Il y a une enquête ouverte en lien avec un commerce qui serait victime de fraudes dans le quartier Des Châtels», a confirmé David Pelletier, porte-parole.  

L’entreprise familiale de deuxième génération ne vend pas de bois de chauffage sur Marketplace et n’accepte pas de virement bancaire.  

«J’ai des gens qui m’appellent pour vérifier si on va réellement livrer trois cordes de bois à Gatineau. On répond non. On dessert seulement la ville de Québec.» 

Quand tout cela a commencé, Tuiles Martel recevait des appels de gens demandant à parler à toutes sortes de noms inconnus dans l’entreprise. Cela a éveillé les soupçons de Mme Martel qui a découvert le pot aux roses. 

«C’est souvent des nouveaux comptes créés sur Marketplace en 2022 avec de belles photos de cordes de bois vendues à un prix alléchant. Les gens peuvent facilement se faire avoir. Quand ils posent des questions sur le site, ils obtiennent des réponses, il y a une interaction. Ils obtiennent même la date de leur livraison et une belle facture avec notre logo», déplore Mme Martel. 

Vérifier

Les clients, qui procèdent au paiement par virement bancaire sans faire de plus amples vérifications, ne revoient plus la couleur de leur argent.  

«Quelqu’un, qui ne prend pas le temps de vérifier, peut vraiment se faire entourlouper rapidement.» 

Selon elle, il existerait plusieurs faux comptes qui sont opérés sous différentes identités. Pour se montrer attrayants, ils proposent des prix inférieurs au marché.  

Mme Martel invite les acheteurs de bois de chauffage à être aux aguets.  

Les Tuiles Martel prennent les commandes uniquement par téléphone ou en magasin.  

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous partager à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.