/news/elections
Navigation

Dérapage verbal des chefs sur l’immigration

Le chef de la CAQ accusé d’utiliser «volontairement» des propos «minables»

Coup d'oeil sur cet article

La cheffe libérale accuse François Legault de faire délibérément de la «petite politique» mesquine et minable en liant dans ses discours la violence et la cohésion sociale avec l’immigration. Le chef de la CAQ se défend, ajoutant que Dominique Anglade est «toujours négative». 

• À lire aussi: Commentaires sur l’immigration: Legault accuse Anglade d’être «toujours négative»

• À lire aussi: Parti libéral: Anglade revient à la charge avec son projet ÉCO

• À lire aussi: Poilievre et les wokes: les étiquettes divisent les Québécois, dit Anglade

«François Legault, cette semaine, il nous a dit que l’immigration avait un lien avec la violence et il récidive par rapport à la cohésion sociale», a affirmé Dominique Anglade. 

«C’est de la petite politique qu’il fait. Il veut diviser les Québécois. C’est petit, c’est mesquin, c’est minable.»

  • Écoutez l'entrevue avec Tasha Kheiriddin, chroniqueuse au National Post et directrice pour la firme Navigator à l’émission de Richard Martineau diffusée chaque jour en direct, à 10h20, via QUB radio:

Elle ajoute que le premier ministre «nourrit la peur de l’autre», soutenant que les propos du chef de la CAQ sont «délibérés». 

«C’est volontaire. Et, il ne se rend pas compte de l’impact sur les gens [...] Pensez-vous qu’ils développent davantage leur appartenance au Québec?» a-t-elle ajouté. 

Le premier ministre sortant s’est rapidement défendu, affirmant que «l'immigration c'est une richesse» et pestant que Dominique Anglade soit «toujours négative». 

  • Ne ratez pas l'émission de Mario Dumont, diffusée chaque jour en direct ou en balado, dès 15 h 30 sur QUB radio : 

Déclin du français

Dimanche, François Legault a déclaré que le Québec devait freiner le déclin du français pour garder sa cohésion sociale. Il a ensuite soutenu que les partis, comme Québec solidaire, qui souhaitent hausser grandement les seuils d’immigration menaçaient la cohésion nationale. 

«Pourquoi les Québécois se sont serré les coudes pendant la pandémie? Parce qu’on est une nation, un peuple qui est tissé serré. Puis au cœur de cette nation, il y a le français. Puis là, il y a une certaine urgence... On l’a vu dans les études qui ont été déposées dernièrement, qu’il y a un déclin du français. Donc c’est important, pour garder cette cohésion nationale, d’arrêter le déclin du français», a-t-il affirmé. 

À la suite d’une question d’un journaliste, le chef de la CAQ a enchaîné en disant: «C’est sûr que les partis qui veulent aller à 70 000, 80 000 par année, de nouveaux arrivants, c’est comme mathématique. Si on veut arrêter le déclin pendant un certain temps, il faut mieux intégrer les nouveaux arrivants au français.» 

  • Écoutez la rencontre Montpetit-Déry diffusée chaque jour en direct, à 13h55, via QUB radio:

Appel au calme

Le porte-parole de Québec solidaire a dénoncé lui aussi les propos du chef caquiste. 

«Quand François Legault parle d’immigration, c’est toujours négatif, toujours un ton pas le fun. Il nous parle de menace, ça a toujours l’air d’être un problème, pour lui, l’immigration. Je trouve ça dommage», a commenté Gabriel Nadeau-Dubois. 

Le chef du Parti Québécois, qui est demeuré prudent depuis le début de la campagne lorsque venait le temps de critiquer ses adversaires, a lancé un appel au calme et vivement dénoncé les déclarations «irresponsables» et «outrancières» des autres chefs sur l’immigration, lundi. 

«C’est facile de faire le buzz, c’est facile de faire la une en traitant ses adversaires de minables ou de retenir toute l’attention médiatique en parlant de menace ou de peur ou associant la violence à l’immigration», a déclaré Paul St-Pierre Plamondon lors d’une mêlée de presse à Val-d’Or. 

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous partager à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Guide de l’électeur
Les candidats - Une présentation exhaustive des personnes candidates dans chaque circonscription
Radiographie des candidats - Un portrait statistique des candidates et candidats, tous partis confondus
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.

En continu
Le fil des élections fullscreen
OUTIL INTERACTIF
Les 625 candidats à la loupe
tous nos contenus électoraux