/news/currentevents
Navigation

Mine de Tata Steel: le blocus se poursuit à Schefferville

Coup d'oeil sur cet article

Des manifestants innus maintenaient leur présence sur la voie ferrée, lundi, pour réclamer des engagements de la compagnie minière sur le plan environnemental. Dimanche, une rencontre entre des manifestants et des représentants de Tata Steel n'ont pas permis de dénouer l'impasse. 

• À lire aussi: Un train bloqué par des manifestants à Schefferville

Tata Steel Canada reste muette sur les conséquences de cet arrêt de la circulation sur le chemin de fer menant à sa mine.

Depuis le 5 septembre, la compagnie est en situation de force majeure parce qu’elle ne peut plus acheminer de minerai de fer de sa mine de Schefferville vers Sept-Îles.

Les livraisons de mazout, nécessaires aux activités de la mine, sont également interrompues.

Selon des informations obtenues par TVA Nouvelles, la production de la mine est réduite au minimum alors que la fin de l’été et l’automne sont deux périodes de production importante pour Tata Steel. En temps normal, trois à quatre trains de minerai de fer quittent la mine de Schefferville chaque semaine.

Tata Steel Canada a confirmé à TVA Nouvelles que des représentants de la compagnie ont rencontré dimanche les participants du blocus pour connaitre leurs revendications.

«Pour ce qui est du reste, nous mettons toutes nos énergies et nos ressources afin de solutionner cette situation le plus tôt possible», a précisé par courriel le vice-président des Ressources humaines chez TataSteel Canada, Éric Luneau.

Par voie de communiqué, le Comité des droits des Premiers peuples a indiqué que des questions environnementales motivent les manifestants à poursuivre le blocus. Des préoccupations sur la santé de la population ont aussi été soulevées.

«Une fois que nous aurons obtenu une confirmation écrite des dirigeants de la minière, nous serons en mesure de mettre un terme au blocus de cette voie ferrée», a soutenu dans le communiqué une manifestante, Pauline Aster.

Il n’a pas été possible de connaître précisément les confirmations attendues par les manifestants qui ne sont pas disponibles pour accorder des entrevues.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.