/entertainment/opinion/columnists
Navigation

Voteriez-vous pour une fille coquine?

Coup d'oeil sur cet article

Dans son livre de photos érotiques Confessions sauvages, paru en 2010, Anne-Marie Losique se met à nu dans tous les sens du terme. 

À la page 69 (je vous jure que je n’invente pas), on voit AML dans une friterie, les seins à l’air, en train de manger de la sauce brune de poutine qui a été malencontreusement renversée sur les seins d’une jolie fille aux seins nus. 

La page suivante, elle partage une frite goulûment dévorée par une très jolie serveuse aux seins nus.

Je vous pose la question, douze ans plus tard : Anne-Marie Losique pourrait-elle être candidate pour le Parti Québécois à Laval? Ou est-ce que le candidat libéral de la place trouverait que ça choque les bonnes mœurs?

DEUX FEMMES EN OR

Depuis que le Courrier de Laval s’est pris pour le feuillet paroissial des petits Curés du Sexe en révélant la seule et unique participation de la candidate du PQ dans un film porno, je suis abasourdie par la pudibonderie de certains commentateurs.

Que celui qui n’a jamais lu un magazine d’une seule main, que celle qui n’a jamais lu 50 Shades of Grey sous les draps lui lancent la première pierre.

Pour tout vous dire, je suis sur le c...

Comme je le disais à Benoit Dutrizac cette semaine à QUB radio, «ce n’est pas parce que tu montres tes tétons que tu n’as plus de cerveau». Cette jeune femme n’a commis aucun crime et pourtant elle est traînée dans la boue comme les femmes adultères de La lettre écarlate, un roman écrit... en 1850. 

Mais d’où sortent donc ces puritains?

On vit au Québec, où le moindre village a son bar de danseuses et il faudrait se scandaliser parce qu’une jeune et jolie femme a joué dans un film de fesses? 

Dans la province où des carrières ont été propulsées par des films comme Valérie et Deux femmes en or?

Au Québec, ça fait longtemps qu’on ne se formalise plus des parties de jambes en l’air de nos voisins et voisines. Une de nos écrivaines les plus célèbres, Nelly Arcan, n’a-t-elle pas décrit dans Putain son expérience d’escorte quand elle était étudiante à l’UQAM?

Misère, c’est au Québec qu’une autre étudiante en arts de l’UQAM, Hélène Boudreau, s’est rendue célèbre en se faisant photographier seins nus sur sa photo de finissante avant de connaître la gloire avec des bonbons gélifiés en forme d’oursons. 

LA MAISON CLOSE

En ce moment, je suis en train de lire L’inconduite, le dernier livre d’Emma Becker. Cette écrivaine française talentueuse avait créé toute une commotion avec son livre La Maison, dans lequel elle racontait ses années passées à travailler dans un bordel à Berlin.

Dans L’Inconduite, Becker raconte à quel point elle aime «sucer des b...» et partage ce petit bonheur avec tout plein d’hommes de son entourage.

J’avoue que je trouve très lassante sa description sans fin de pipes données à droite et à gauche. 

Mais quand j’ai vu le scandale de Laval, je me suis posé cette question : «Est-ce qu’il y a une chose qui dérange plus les hommes qu’une femme qui aime le sexe et qui fait ce qu’elle veut avec son corps?» 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.