/news/elections
Navigation

Francisation: pas la loi 96, mais presque, propose le PCQ

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL - Les conservateurs répudieraient la loi 96 pour une question de principe, car leurs propositions en matière de francisation des immigrants correspondent à ce qui est déjà inscrit dans la réforme de la loi 101 adoptée par le gouvernement Legault.

• À lire aussi: Finances de Duhaime: «Je pourrais me déshabiller un coup parti»

• À lire aussi: Legault, Anglade et Duhaime peuvent contribuer davantage, dit GND

• À lire aussi: Des travailleurs du communautaire disent à Duhaime leur façon de penser

Éric Duhaime a expliqué qu’il voudrait adopter une politique de francisation intégrée et approfondie avec un guichet unique, un cursus de français obligatoire pour les nouveaux arrivants qui ne maîtrisent pas suffisamment le français. Il compte également renforcer l’appui aux PME montréalaises avec la contribution du Fonds de développement et de reconnaissance des compétences de la main-d’œuvre.

Or, ces mesures figurent déjà dans la loi 96... dont les conservateurs veulent se débarrasser.

«La loi 96 est devenue un symbole de division, nous, ce qu’on veut, c’est repartir sur de nouvelles bases», s’est-il justifié, en excluant la possibilité de simplement apporter des amendements à la loi.

«On veut se donner un bouquet pour promouvoir le français auprès des immigrants, s’assurer qu’on concentre nos ressources là où c’est selon nous le plus important. Le plus important, ce n’est pas de se chicaner avec les anglophones, le plus important c’est de s’assurer de franciser les immigrants», a-t-il ajouté.

Malgré sa prise de position contre la loi 96, le chef conservateur maintient qu’il n’est pas inquiet pour l’anglais au Québec. «En Amérique du Nord, l’anglais n’est pas menacé, le français va toujours être minoritaire et la langue qui va toujours être menacée sur le continent, c’est le 2 %, ce n’est pas le 98 %», a-t-il précisé.

Guide de l’électeur
Les candidats - Une présentation exhaustive des personnes candidates dans chaque circonscription
Radiographie des candidats - Un portrait statistique des candidates et candidats, tous partis confondus
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.

En continu
Le fil des élections fullscreen
OUTIL INTERACTIF
Les 625 candidats à la loupe
tous nos contenus électoraux