/sports/football
Navigation

NFL: vent de renouveau chez les Chiefs

FBN-SPO-KANSAS-CITY-CHIEFS-V-ARIZONA-CARDINALS
Photo AFP Le quart-arrière Patrick Mahomes lors du match des Chiefs contre les Cardinals, dimanche.

Coup d'oeil sur cet article

Même si les Chiefs ont gagné le championnat de leur division lors des six dernières saisons, certains doutes planaient à la suite de changements importants, dont le départ du receveur Tyreek Hill. Cette équipe semble avoir toutefois le don de se renouveler.

• À lire aussi: [BALADO] La Zone payante: Laurent Duvernay-Tardif a encore espoir de jouer dans la NFL

• À lire aussi: NFL: dur lendemain de veille pour les Benglas

• À lire aussi: NFL: tous les espoirs sont permis

Même si l’équipe qu’on verra demain soir à l’œuvre face aux Chargers repêche constamment parmi les derniers, elle continue de dénicher des joueurs qui peuvent contribuer rapidement à toutes les phases du jeu.

Face aux Cardinals, dimanche, les Chiefs ont vu plusieurs recrues s’affirmer. 

À l’attaque, le porteur de ballon Isiah Pacheco, un lointain choix de septième ronde, a montré son potentiel explosif en étant le meneur des siens au sol, avec 62 verges et un touché. Il a gagné quatre premiers jeux et grugé 5,2 verges par portée. 

  • Écoutez le balado La Zone payante ci-dessous:

Le receveur Skyy Moore, choisi en deuxième ronde, n’a pris part qu’à 19 % des jeux offensifs, mais il a gagné 30 verges sur l’unique passe où il a été ciblé. On devrait le voir davantage au fil de la saison. Il a joué de plus un rôle clé sur les unités spéciales, grâce à 41 verges sur quatre retours de dégagement.

En défense, le demi de coin Trent McDuffie, choisi avec l’un des deux choix de première ronde au dernier encan, a brillé à ses débuts avant de se blesser à la jambe. Il a couvert les receveurs face à lui au point où aucune passe n’a été lancée dans sa direction.

Avec leur autre choix de premier tour, les Chiefs ont mis la main sur l’ailier défensif George Karlaftis, qui a appliqué six pressions. À travers toute la NFL, seul le dangereux Maxx Crosby (Raiders) a fait mieux avec sept pressions. 

Un autre choix de septième ronde, le demi de coin Jaylen Watson, n’a pas mal paru quand il a été appelé à frapper en relève de McDuffie. Bref, toute une cuvée en perspective pour les Chiefs !

Une tendance

En outre, les Chiefs ont su renouveler, l’an dernier, leur banque de talent avec le centre Creed Humphrey, le garde Trey Smith et le secondeur Nick Bolton, trois partants de qualité. Grâce à deux bonnes années au repêchage, une organisation qui doit verser de faramineux salaires à ses vétérans peut rester bien plus facilement au sommet.

Face aux Chargers, la tâche ne s’annonce pas évidente. J’ai même favorisé les Chargers pour le titre de division en fin d’année, mais, pour l’instant, dur de miser contre Kansas City. Les Chiefs sont 11-2 à leurs 13 derniers matchs à heure de grande écoute et ils n’ont pas perdu à leurs six derniers matchs d’ouverture à la maison. Patrick Mahomes, en septembre, montre un dossier de 12-2, avec 49 passes de touché.

DUEL DU JEUDI 

Les forces en présence 

Chargers de Los Angeles 

  • Justin Herbert | Quart-arrière | 3 T, 0 INT, 279 verges 
  • Austin Ekeler | Porteur de ballon | 0 T, 36 verges 
  • Mike Williams | Receveur | 0 T, 10 verges 

Chiefs de Kansas City 

  • Patrick Mahomes | Quart-arrière | 5 T, 0 INT, 360 verges 
  • Clyde Edwards-Helaire | Porteur de ballon | 0 T, 42 verges 
  • Travis Kelce | Receveur | 1 T, 121 verges

JOUEUR À SURVEILLER 

Josh Palmer | Receveur, Chargers

FBN-SPO-KANSAS-CITY-CHIEFS-V-ARIZONA-CARDINALS
Photo AFP

Choix de troisième ronde des Chargers en 2021, Palmer est natif de Brampton, en Ontario. Le receveur canadien a connu une saison recrue prometteuse avec 33 réceptions pour 353 verges et quatre touchés. Malgré une première semaine modeste cette saison (trois réceptions, cinq verges), les Chargers s’attendent à beaucoup de lui aux côtés de Keenan Allen et Mike Williams. Comme la présence d’Allen est incertaine face aux Chiefs en raison d’une blessure à la jambe, Palmer pourrait hériter de nombreuses opportunités.

MA PRÉDICTION

Chargers 31 - Chiefs 34

L'état des forces dans la NFL - semaine 2 

1. Bills de Buffalo 1-0

  • Semaine dernière : 2

Même en jouant une première demie truffée d’erreurs, les Bills ont paru dominants face aux champions en titre. Josh Allen a malmené le demi de coin étoile Jalen Ramsey, qui avait qualifié le quart-arrière de «vidange» il y a deux ans. La vengeance est douce...

2. Chiefs de Kansas City 1-0

  • Semaine dernière : 4

Patrick Mahomes est devenu l’un des six joueurs dans l’histoire avec au moins six matchs de cinq passes de touché ou plus. Il a réalisé l’exploit en 64 départs. Les cinq autres (Brees, Brady, Manning, Roethlisberger et Marino) en sa compagnie ont mis au moins 240 matchs pour y arriver.

3. Buccaneers de Tampa Bay 1-0

  • Semaine dernière : 3

Après tout ce bruit entourant Tom Brady depuis des semaines, c’est la défense des Bucs qui a pris soin de rappeler qu’il faudrait parler plus d’elle. Cette unité dans l’ombre a limité les Cowboys à leur plus bas total de points depuis 2020. Un autre joueur de ligne, Donovan Smith, s’est blessé.

4. Rams de Los Angeles 0-1

  • Semaine dernière : 1

Il faudra clairement impliquer davantage le receveur Allen Robinson dans l’attaque. Le «one man show» de Cooper Kupp, c’est fantastique pour les poolers, mais moins au niveau de la diversification de l’attaque. La tenue de la ligne offensive inquiète considérablement, mais l’équipe rebondira.

5. Chargers de Los Angeles 1-0

  • Semaine dernière : 7

Les additions des Chargers ont rapporté gros. Khalil Mack avait la rage avec trois sacs du quart. Le demi de coin Bryce Callahan a réussi une interception. L’ailier rapproché Gerald Everett a inscrit un touché. Pendant ce temps, on a eu droit au même Justin Herbert.

6. Ravens de Baltimore 1-0

  • Semaine dernière : 9

Les négociations sont donc rompues entre les Ravens et leur quart-arrière Lamar Jackson. Le début de son pari sur lui-même a donné le ton avec trois passes de touché. Par contre, la guigne s’acharne avec la perte du demi de coin Kyle Fuller et du bloqueur Ja’Wuan James pour la saison.

7. Vikings du Minnesota 1-0

  • Semaine dernière : 17

Justin Jefferson, qui amorce sa troisième saison, revendique déjà cinq matchs de 150 verges ou plus. Le seul autre receveur dans l’histoire qui en comptait plus à 23 ans n’est nul autre que Randy Moss, avec six. La défense a impressionné aussi face aux Packers avec quatre sacs.

8. Packers de Green Bay 0-1

  • Semaine dernière : 5

Le receveur Allen Lazard manquait à l’appel, tout comme les deux bloqueurs partants. Reste que les Packers manquaient de cohésion, d’enthousiasme et de créativité. Petit rappel : ils avaient perdu leur match d’ouverture 38-3 l’an passé avant de terminer premiers dans la conférence.

9. Bengals de Cincinnati 0-1

  • Semaine dernière : 6

Pas de panique, fans des Bengals ! Il est vrai qu’il s’agissait d’une dure première journée au bureau, mais il faut croire que le match à oublier est sorti du système de Joe Burrow. La ligne à l’attaque devra évidemment faire mieux. Il n’y a jamais de cadeau dans la division Nord.

10. Eagles de Philadelphie 1-0

  • Semaine dernière : 12

Jalen Hurts a ciblé son nouveau receveur AJ Brown à 13 reprises (10 réceptions), soif neuf cibles de plus que son deuxième receveur. Il est étonnant de constater à quel point Devonta Smith a été peu impliqué. Point inquiétant : la défense contre la course a accordé 181 verges (6,5 par portée).

11. Saints de la Nouvelle-Orléans 1-0

  • Semaine dernière : 14

Les Saints l’ont emporté, mais il faudra être nettement plus convaincant. La défense, qui devrait être de haut niveau cette saison, n’a pas été en mesure d’obtenir le moindre sac du quart. L’attaque végétait dans le formol pendant trois quarts et la ligne offensive a connu des ratés.

12. Dolphins de Miami 1-0

  • Semaine dernière : 16

Tua Tagovailoa n’a pas joué un grand match malgré les apparences, mais toujours est-il qu’il se retrouve avec un dossier de 4-0 en carrière face aux Patriots. Le jeu au sol a été limité à 2,8 verges par portée. Ce triomphe est avant tout défensif, mais l’attaque a le potentiel de se lever.

13. 49ers de San Francisco 0-1

  • Semaine dernière : 8

Trey Lance a montré quelques flashs encourageants, mais il a aussi commis beaucoup d’erreurs de jugement et d’imprécision. Impossible de juger le rendement du jeune dans le festival de la flotte. La ligne offensive n’a pas bien tenu le fort en accordant 13 pressions face à des fronts à trois ou quatre joueurs. 

14. Steelers de Pittsburgh 1-0

  • Semaine dernière : 21

La blessure de TJ Watt lui fera rater environ six semaines et le porteur Najee Harris a aggravé une blessure à un pied. Bref, la victoire aura été coûteuse. L’attaque n’a pas l’air beaucoup plus dynamique que l’an dernier et devrait encore une fois être le boulet de cette équipe. 

15. Broncos de Denver 0-1

  • Semaine dernière : 11

Plusieurs blâment Russell Wilson pour le désastre à Seattle, mais l’entraîneur-chef Nathaniel Hackett a géré la fin de match de façon honteuse. Pourquoi aller chercher un quart-arrière à 245 millions pour lui enlever le ballon sur un quatrième essai? Du délire d’improvisation! 

16. Titans du Tennessee 0-1

  • Semaine dernière : 10

Derrick Henry a été limité à 82 verges au sol dans la défaite surprise face aux Giants. Des six possessions des Titans en deuxième demie, l’une a produit un touché et les cinq autres, seulement 80 verges de gain. Au moins, la révélation du jour a été le receveur recrue Kyle Phillips.

17. Raiders de Las Vegas 0-1

  • Semaine dernière : 18

On s’attendait à mieux de l’attaque des Raiders. Derek Carr a été victime de six sacs derrière une ligne à l’attaque qui a eu recours à trois combinaisons différentes de joueurs. Davante Adams a connu un fort début et les Raiders n’ont pas mal joué face aux Chargers malgré le résultat.

18. Giants de New York 1-0

  • Semaine dernière : 25

Pour la première fois depuis 2016, les Giants ont gagné leur match d’ouverture. Au risque de faire trop rêver les partisans, c’est aussi la dernière année où le club s’est qualifié pour les séries. La course de 68 verges de Saquon Barkley était le plus long jeu des Giants depuis la semaine 7, en 2020.

19. Browns de Cleveland 1-0

  • Semaine dernière : 22

Parlant de club qui était dû, les Browns ont mis fin à une affreuse séquence de 17 matchs sans victoire en ouverture de saison. Le botteur Cade York a réussi un placement victorieux de 58 verges. Les Browns avaient fait parler d’eux en le repêchant en quatrième ronde au printemps.

20. Seahawks de Seattle 1-0

  • Semaine dernière : 28

Les Seahawks étaient gonflés à bloc face aux Broncos. Reste qu’après un départ canon (17 en 18, 164 verges, 2 touchés) en première demie, Geno Smith est revenu sur terre en deuxième demie (6 en 10, 31 verges, 0 touché). Le vrai Geno est probablement celui des 30 dernières minutes.

21. Colts d’Indianapolis 0-0-1

  • Semaine dernière : 15

Voilà maintenant neuf ans que les Colts n’ont pas gagné un match d’ouverture. Pourtant, le jeu au sol avec Jonathan Taylor a drôlement bien fonctionné face aux Texans. Malgré ses 352 verges qui donnent l’illusion d’un gros match, Matt Ryan n’a pas été à la hauteur.

22. Commanders de Washington 1-0

  • Semaine dernière : 23

Les Commanders ont eu une bonne idée des montagnes russes qui les attendent avec Carson Wentz. Un fulgurant départ, suivi de deux mauvaises interceptions et d’une bonne finale avec deux autres passes de touché pour un total de quatre. Il a bien répondu à l’adversité.

23. Bears de Chicago 1-0

  • Semaine dernière : 26

Il sera captivant de voir Justin Fields évoluer dans des conditions normales. Sous le déluge, il a quand même complété cinq de ses huit passes en deuxième demie pour 102 verges et deux touchés. La défense a pour sa part surpris en muselant les 49ers. 

24. Cowboys de Dallas 0-1

  • Semaine dernière : 13

Les Cowboys ne pouvaient pas recevoir pareille tuile. Leur quart-arrière Dak Prescott sera en convalescence au moins quatre semaines pour soigner sa blessure à la main droite. Déjà que l’attaque ne roulait pas rondement, ça s’annonce disgracieux avec Cooper Rush à sa place.

25. Patriots de la Nouvelle-Angleterre 0-1

  • Semaine dernière : 20

Bill Belichick est d’avis que deux jeux ont fait la différence dans la défaite face aux Dolphins. Il n’a pas tort, mais la mauvaise exécution a été bien plus répandue que sur les deux jeux en question. Bonne nouvelle, toutefois, Mac Jones s’en tire bien avec sa blessure au dos et ne devrait pas rater d’action.

26. Panthers de la Caroline 0-1

  • Semaine dernière : 24

Les Panthers avaient mentionné avant la saison qu’il fallait réduire quelque peu l’immense charge de travail de Christian McCaffrey. D’accord, mais leur porteur à tout faire n’a touché au ballon que neuf fois avant la dernière séquence offensive. Il doit demeurer le point central.

27. Texans de Houston 0-0-1

  • Semaine dernière : 30

Dans l’ensemble, le jeune quart Davis Mills a connu un fort match, mais il n’a complété aucune passe au quatrième quart et l’attaque n’a récolté que 12 verges. Pas pour rien que l’avance de 17 points a fondu. Ça fait partie du bagage d’apprentissage d’une jeune équipe.

28. Cardinals de l’Arizona 0-1

  • Semaine dernière : 19

Quel match désastreux pour les Cardinals! Ils sont une meilleure équipe que ce qu’indique ce classement, mais il fallait les punir! L’idée de «blitzer» Patrick Mahomes à outrance était vouée à l’échec, lui qui a maintes fois charcuté les défenses utilisant cette tactique. 

29. Lions de Détroit 0-1

  • Semaine dernière : 29

L’histoire se répète : les Lions ont été combatifs comme en 2021, s’inclinant par trois points seulement face à une équipe supérieure (Eagles). Là où c’est différent, c’est que le porteur D’Andre Swift a gagné 144 verges, une première pour les Lions dans un match d’ouverture depuis 1996.

30. Falcons d’Atlanta 0-1

  • Semaine dernière : 31

Les champions des effondrements épiques au quatrième quart ont encore frappé. Cette fois, une avance de 16 points s’est transformée en défaite. Depuis 2020, les Falcons ont gaspillé trois avances d’au moins 15 points au quatrième quart. Pour les 31 autres équipes, c’est arrivé deux fois.

31. Jets de New York 0-1

  • Semaine dernière : 27

Cachez les Jets en septembre ! Dans ce mois des horreurs pour «Gang Green», le compteur affiche maintenant 13 défaites de suite. Joe Flacco a encore été bien ordinaire et la foule réclame déjà Mike White, en attendant que Zach Wilson revienne. Ce serait la moins pire solution.

32. Jaguars de Jacksonville 0-1

  • Semaine dernière : 32

Pauvres Jaguars! Il y avait enfin des signes encourageants. Le premier choix au total du dernier repêchage, Travon Walker, a réussi un sac du quart et une interception. Par contre, le manque de précision de Trevor Lawrence dans la zone payante devient troublant.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.