/news/elections/heure-juste
Navigation

Qui dit vrai, qui dit faux? L'heure juste sur les déclarations du Face-à-Face

Coup d'oeil sur cet article

En direct pendant le Face-à-Face sur les ondes de TVA et LCN, les recherchistes de notre Bureau d’enquête vérifient les déclarations des candidats. Qui dit vrai, qui dit faux? Quelles affirmations méritent davantage de précisions ou de contexte? Restez avec nous toute la soirée pour avoir l’heure juste. Vous avez repéré une déclaration qui mérite vérification? Écrivez-nous à heurejuste@quebecormedia.com.

22h01

L'ÉNONCÉ

Le chef du Parti conservateur du Québec (PCQ), Éric Duhaime, a attaqué les partis d’opposition en affirmant: «On est les seuls qui se sont tenus debout contre M. Legault au cours des dernières années.»

LES FAITS

Il est vrai qu’au début de la pandémie, les partis d’oppositions à l’Assemblée nationale ont collaboré avec le gouvernement. Toutefois, les voix des élus se sont rapidement élevées, notamment lors de l’imposition du couvre-feu.

De plus, des débats ont été demandés par le Parti Québécois et Québec solidaire en lien avec le passeport vaccinal. Ils trouvaient que le gouvernement allait trop vite dans ses décisions. Les partis d’opposition ont aussi dénoncé la gestion par décrets de la Coalition Avenir Québec, entre autres, lorsque celle-ci a adopté le projet de loi 28, mettant fin à l‘état d’urgence sanitaire. Enfin, les partis d’opposition ont dénoncé la gestion de la ventilation dans les écoles par le gouvernement.

21h54

L'ÉNONCÉ

Dans un face-à-face avec Paul St-Pierre Plamondon, Éric Duhaime a affirmé que les jeunes ne sont pas tous intéressés à l’indépendance du Québec. «On ne peut pas faire l'indépendance d'un peuple quand la jeunesse n'en veut pas», a-t-il dit.

LES FAITS

Les derniers sondages montrent effectivement que les jeunes sont peu intéressés par l’indépendance du Québec.

Un sondage Léger datant de juin dernier montre que 26% des 298 personnes sondées âgées de 18 à 35 ans affirment être pour la souveraineté. 

Un sondage de Recherche Mainstreet de juin vient aussi confirmer la chose, avec 27% des jeunes qui se disent pour l’indépendance.

21h26

L'ÉNONCÉ

La cheffe du Parti libéral du Québec (PLQ) Dominique Anglade affirme : «On est 2% de francophones en Amérique du Nord. On aura toujours une bataille à faire pour protéger le français et promouvoir la langue française.»

LES FAITS

Mme Anglade a raison. selon un rapport de l’Observatoire de la langue française de l’Organisation internationale de la Francophonie publié en 2022, il y a environ 2,6% de francophones sur le continent, Au Canada, 11 061 000 des 38 694 000 habitants sont francophones, ce qui représente 29%. Aux États-Unis, la population francophone se chiffre à 2 179 000 sur une population totale de 334 805 000 personnes, soit 1%. Enfin, au Mexique, il y a 30 000 francophones sur 131 563 000 personnes, pour 0,02% de la population.

21h19

L'ÉNONCÉ

Paul St-Pierre Plamondon affirme que sous le gouvernement Legault, l’immigration temporaire a quintuplé et s’élève maintenant à 177 000 immigrants temporaires par année.

LES FAITS

Le chef péquiste a pris un certain raccourci pour présenter un tel chiffre. Dans le plus récent rapport de l’Institut du Québec sur l’immigration, on indique que le solde de résidents non permanents (les immigrants dits temporaires) est passé de 12 671 à 61 688. Il a donc quintuplé. Toutefois, dans le même rapport, on y indique qu’en 2021, le Québec a accueilli près de 177 000 résidents temporaires, une hausse par rapport aux 133 000 de 2018. À ce niveau, c’est loin d’avoir quintuplé.

21h

L'ÉNONCÉ

«C'est inacceptable, gênant, d'avoir 50 000 enfants sur la liste d'attente [des services de garde]», a dénoncé le chef péquiste Paul St-Pierre Plamondon.

LES FAITS

Paul St-Pierre Plamondon n’est pas à jour. Le 31 mai dernier, le ministère de la Famille évaluait qu’environ 34 000 bambins avaient besoin d’une place en garderie. Auparavant, le chiffre fourni par le ministère était de 50 000, mais cela comprenait des enfants qui n’avaient pas immédiatement besoin d’une place, par exemple ceux dont les parents étaient encore en congé parental.

20h54

L'ÉNONCÉ

Éric Duhaime a affirmé que les chambres des maisons des aînés coûtent 800 000$ chacune.

LES FAITS

C’est vrai. Notre Bureau d’enquête avait dévoilé en juin 2021 que les coûts de construction des maisons des aînés ont explosé. Le coût des places oscillait alors entre 700 000$ et 1 M$ dans certaines régions. Depuis, les coûts ont continué de grimper. Radio-Canada rapportait que la dernière évaluation du ministère de la Santé, en juillet dernier, estime que le coût moyen est d’environ 800 000$ par chambre, soit deux fois plus cher que ce qui était évalué en 2019.

20h52

L'ÉNONCÉ

«Des psychologues, il y en a en masse», a affirmé Gabriel Nadeau-Dubois lors d’une portion du débat portant sur la santé mentale.

LES FAITS

Contrairement à ce qu’affirme le co-porte-parole de Québec solidaire, la plupart des observateurs s’entendent pour dire qu’il y a une pénurie de psychologues.

Le Journal de Québec rapportait notamment en mai dernier que le CIUSSS de la Capitale-Nationale avait 12 postes à pourvoir, et qu’il devait recruter directement sur les bancs d’école pour combler ce manque. Selon la Coalition des psychologues du réseau public québécois, «la pénurie de psychologues dans le réseau public québécois met sérieusement en péril l’accès aux services en santé mentale depuis plus d’une décennie». 

20h49

L'ÉNONCÉ

Éric Duhaime a blâmé le gouvernement Legault sur sa gestion de la COVID-19.

«Vous savez qu’on a plus de morts per capita que partout ailleurs au Canada», a-t-il dit à François Legault.

LES FAITS

C'est vrai que le Québec est la province canadienne qui a eu officiellement le plus de morts de la COVID-19 par habitant, avec 189 morts par 100 000 habitants depuis mars 2020, mais une nuance importante s'impose.

Le nombre de morts par habitant pour évaluer la gravité de la pandémie n’est pas le meilleur indicateur.

En effet, comme la façon de compter le nombre de morts n'est pas la même partout, la stricte comparaison d'une province à l'autre ou même d'un pays à l'autre est difficile. 

«En comparant le nombre total de décès observés lors d’une période de crise à celui auquel on aurait pu s’attendre normalement, le calcul de la surmortalité permet d’estimer l’effet net de cette crise sur la mortalité», indique l'Institut de la statistique du Québec (ISQ).

Lorsqu'on compare le Québec avec le reste du Canada, on constate que la première vague nous a frappés plus fortement, mais que pour les vagues subséquentes, «la surmortalité s’y est ensuite maintenue à un niveau généralement plus faible que dans les autres régions du Canada, à l'exception des provinces de l'Atlantique, où la surmortalité est restée très faible», indique l'ISQ.

Le nombre de décès au Québec lors des premiers 18 mois de la pandémie a été de 3,7% plus élevé que le nombre attendu de décès. Pour la même période, ce taux était de 4,7% pour le reste du Canada, et de 16,8% pour les États-Unis.

20h43

L'ÉNONCÉ

«On a dépensé jusqu'à un milliard de dollars sous François Legault dans des agences privées pour voir quoi finalement? Moins de personnes dans les hôpitaux qui travaillent et ça nous a couté une fortune», a déclaré Paul St-Pierre Plamondon.

LES FAITS

Le chef du Parti Québécois a raison: selon les dernières études des crédits du ministère de la Santé et des Services sociaux, plus d’un milliard de dollars (1 066 496 708$ très exactement) a en effet été dédié à rémunérer la main d'oeuvre indépendante en 2020-2021.

20h35

L'ÉNONCÉ

François Legault a déclaré que la situation du Québec s’est améliorée sous son gouvernement, en comparant le Québec et l’Ontario. «L’écart de richesse avec l’Ontario pendant les 10 dernières années libérales était à 16%. Il est maintenant à 13%.»

LES FAITS

C’est vrai quand on compare la différence du PIB par habitant du Québec et de l’Ontario. L’écart moyen des dix années avant l’arrivée au pouvoir de la CAQ était d’environ 16%.

M. Legault a toutefois oublié de mentionner le gouvernement du Parti Québécois, de 2012 à 2014. Ces «dix dernières années» n’étaient donc pas complètement libérales. Selon les chiffres présentés lors du dernier budget, en mars dernier, l’écart est maintenant à 13,6%.

20h30

L'ÉNONCÉ

François Legault a laissé entendre que si Québec solidaire était au pouvoir, les Québécois allaient devoir payer une taxe environnementale supplémentaire sur les Toyota Camry. «J’ai une question pour M. Nadeau-Dubois, une Toyota Camry, ça va couter 4300 $ de taxe orange [...] pensez-vous que c’est le temps de mettre des taxes comme ça, avec l’inflation avec la situation que vivent les Québécois actuellement?»

LES FAITS

Le premier ministre exagère. Québec solidaire propose d’imposer une pénalité financière aux Québécois qui achètent un véhicule qui émet plus de 210 g/km de CO2. Or, 6 des 8 modèles de Camry vendus en 2022 n’en émettent pas autant. Les deux seuls modèles pour lesquels il y aura une pénalité sont les modèles haut de gamme Camry TRD et Camry XSE V6, d’après l’outil de recherche pour les cotes de consommation de carburant du gouvernement du Canada. Aussi, les familles nombreuses et les gens qui utilisent ces deux modèles pour le travail seraient exemptés de cette taxe.

20h29

L'ÉNONCÉ

Le chef du PQ Paul St-Pierre Plamondon affirme qu’une baisse des impôts et des taxes est un aller simple vers l’austérité.

LES FAITS

Le concept d’austérité n’est pas aussi simple que ce que le chef du PQ laisse croire. Une baisse des taxes et impôts peut effectivement mener à une austérité, mais il y a plusieurs facteurs à prendre en compte. Par exemple, l’État peut engranger suffisamment de revenus, observer une hausse du Produit intérieur brut (PIB) ou emprunter de l’argent pour couvrir les dépenses du gouvernement et empêcher une réduction des services publics.

20h27

L'ÉNONCÉ

Gabriel Nadeau-Dubois a attaqué le chef conservateur Éric Duhaime à propos de son plan environnemental.

«M. Duhaime, vous proposez aux Québécois que les gaz à effet de serre augmentent», a-t-il lancé.

LES FAITS

GND a raison, le Parti conservateur du Québec a affectivement admis, dans une entrevue publiée par le Journal le 24 août dernier, que les GES augmenteraient au Québec, car il prévoit exploiter davantage les hydrocarbures québécois.

Il faut toutefois ajouter que selon Éric Duhaime, cela va réduire les importations d’hydrocarbure au Québec, et donc leur production ailleurs. Voilà de quoi, selon lui, améliorer le bilan planétaire des émissions de GES.

20h27

L'ÉNONCÉ

«Les véhicules ultra-polluants M. Bruneau, il y en a 300% plus sur nos routes par rapport aux années 90», a affirmé Gabriel Nadeau-Dubois.

LES FAITS

Le co-porte-parole de QS a raison, et il sous-estime même un peu l’augmentation. Dans le rapport L’état de l’énergie 2020, on rapporte que de 1990 à 2019, le nombre de véhicules utilisés pour le transport personnel a connu une augmentation de 319%. C’est d’ailleurs la catégorie de véhicules qui a connu la plus forte augmentation durant cette même période.

20h22

L'ÉNONCÉ

Dominique Anglade a attaqué Gabriel Nadeau-Dubois sur la promesse de Québec solidaire de taxer les grandes fortunes.

«Vous voulez taxer les gens. Vous voulez même aller taxer les agriculteurs. C’est ça que vous voulez faire», a-t-elle affirmé.

LES FAITS

Le 6 septembre dernier, Québec solidaire a bel et bien promis de taxer les Québécois dont les avoirs nets excèdent 1 million $, ce qui inclut bien des agriculteurs. Toutefois, le lendemain, le parti a reculé.

«Je veux préciser l’annonce qu’on a faite hier: les terres agricoles ne seront pas concernées par l’impôt sur les grandes fortunes de Québec solidaire», a affirmé le co-porte-parole de QS.

20h10

L'ÉNONCÉ

«La réalité dans le monde, on en a encore pour 50 ans de croissance de la demande de gaz», a dit Éric Duhaime en plaidant pour continuer l’exploitation des hydrocarbures.

LES FAITS

Nous n’avons trouvé aucune étude qui prévoit une augmentation de la demande jusqu’en 2072. Toutefois, certaines études récentes prédisent une augmentation de 47% de la demande de gaz d’ici 2050.

Nous avons également trouvé une étude de 1999 qui prévoit une augmentation de la demande jusqu’à 2050. Peut-être que c’est de cette étude dont parle M. Duhaime.

20h06

L'ÉNONCÉ

François Legault a déclaré que le Québec a le plus bas taux de gaz à effet de serre par habitant en Amérique du Nord.

LES FAITS

C’est vrai. Selon le Conference Board du Canada, le Québec est en haut du classement provincial, il est le seul au Canada à obtenir la note «A» et se trouve 7e dans un classement de 26 provinces et pays comparés les uns avec les autres. Avec des émissions d’environ 10 tonnes d’équivalents CO2 par habitant, il se compare aux émissions du Danemark. La Suède, en haut du classement, est à 5,8 tonnes. Le Canada et les États-Unis obtiennent la cote D avec respectivement 20,65 tonnes et 21,01 tonnes par habitant.

  • Écoutez en balado le Face-à-Face des chefs 2022 qui était diffusé en direct à la radio via QUB radio :

Guide de l’électeur
Les candidats - Une présentation exhaustive des personnes candidates dans chaque circonscription
Radiographie des candidats - Un portrait statistique des candidates et candidats, tous partis confondus
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.

En continu
Le fil des élections fullscreen
OUTIL INTERACTIF
Les 625 candidats à la loupe
tous nos contenus électoraux