/news/currentevents
Navigation

Arrêté en Estrie après plus d’un mois de cavale

Arrêté en Estrie après plus d’un mois de cavale
Photo Courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Un fugitif recherché par plusieurs corps policiers pour une série de délits commis principalement en Estrie a finalement été arrêté jeudi soir. 

• À lire aussi: Le voleur en série Gaétan Couture aurait été aperçu samedi en Estrie

Gaétan Couture a été arrêté dans un motel de Disraeli, une municipalité située à une quarantaine de kilomètres au nord-est de Sherbrooke.

Selon nos informations, c’est un policier en civil qui a reconnu le suspect de 56 ans et qui a ainsi permis son arrestation.

Gaétan Couture, un criminel multirécidiviste, était recherché depuis plus d’un mois par le Service correctionnel du Canada pour ne pas avoir respecté ses conditions de remise en liberté.

Il était également activement recherché par la Régie de police de Memphrémagog, par la police de Sherbrooke et par la Sûreté du Québec.

Arrêté en Estrie après plus d’un mois de cavale
Photo Courtoisie

L’homme, qui traîne un lourd passé criminel, se spécialisait dans les vols dans des hôpitaux, des chambres d’arénas et de centres sportifs ou des lieux de travail. Gaétan Couture se rendait dans ces endroits pour voler des sacoches ou des portefeuilles laissés sans surveillance.

Avec l’argent amassé lors de ses crimes, le suspect se payait des chambres de motel, selon les autorités.

Durant sa cavale de près de cinq semaines, Gaétan Couture aurait commis différents délits en Estrie.

Son plus récent crime a eu lieu le 10 septembre, alors qu’il aurait été surpris en flagrant délit durant le cambriolage d’une résidence privée, à Sainte-Catherine-de-Hatley. La propriétaire des lieux aurait été bousculée par le suspect lors des événements.

Un policier aurait ensuite localisé le suspect dans le secteur, mais ce dernier aurait résisté à son arrestation et réussi à prendre la fuite, blessant au passage le patrouilleur.

Gaétan Couture devait comparaître vendredi au palais de justice de Sherbrooke sous une kyrielle d’accusations.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.