/news/elections/heure-juste
Navigation

L'heure juste: la cheffe de Climat Québec, Martine Ouellet, exagère en disant que les principaux partis politiques nient les changements climatiques

L'heure juste: la cheffe de Climat Québec, Martine Ouellet, exagère en disant que les principaux partis politiques nient les changements climatiques
Photo d'archives

Coup d'oeil sur cet article

Notre Bureau d’enquête se spécialise dans l’art de rétablir les faits. Tout au long de la campagne électorale, nos recherchistes vous présentent leurs trouvailles pour débusquer les déclarations surprenantes, douteuses ou carrément fausses des candidats, et vous permettre d’y voir plus clair. 


L'ÉNONCÉ

La cheffe de Climat Québec, Martine Ouellet, a déclaré dans un communiqué que les partis politiques du Québec font preuve de «déni climatique» qu'elle qualifie de «hautement alarmant».

«La CAQ ainsi que le PCQ continuent à nous enfoncer avec des propositions dignes d’un autre siècle tel que le 3e lien; le PLQ et le PQ tentent de prendre le relai en proposant des solutions largement insuffisantes; QS et le PVQ, quant à eux, étiolent leur capacité politique à réellement agir en proposant une panoplie d’engagements hautement diviseurs sur un grand nombre de sujets», dénonce-t-elle.

LES FAITS

Martine Ouellet exagère. Aucun des cinq partis représentés à l'Assemblée nationale ne nie concrètement les changements climatiques, la plupart souhaitent activement lutter contre leurs effets. Le Parti libéral du Québec (PLQ) a un chapitre entier dans son programme intitulé «Lutte aux changements climatiques». Le chapitre sur l'environnement du programme du Parti Québécois (PQ) a pour titre «Répondre aux défis écologiques, sociaux et économiques de la crise climatique». Celui de Québec solidaire (QS) commence par «La crise climatique mondiale est maintenant une évidence». 

De son côté, le gouvernement de la Coalition Avenir Québec (CAQ) a ajouté l'expression «lutte contre les changements climatiques» dans le titre officiel de son ministre de l’Environnement. Il a aussi adopté une loi qui met fin aux activités de recherche et d’exploitation des hydrocarbures au Québec. 

Le Parti conservateur du Québec (PCQ) d'Éric Duhaime a toutefois une plateforme moins tranchée sur la question des changements climatiques. On peut y lire qu'il faut agir de façon «rationnelle par rapport aux effets des changements climatiques causés ou non par l’activité humaine».


  • Vous avez repéré une déclaration fausse ou douteuse pendant la campagne électorale? Écrivez-nous à heurejuste@quebecormedia.com, et nous vérifierons les faits. 
Guide de l’électeur
Les candidats - Une présentation exhaustive des personnes candidates dans chaque circonscription
Radiographie des candidats - Un portrait statistique des candidates et candidats, tous partis confondus
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.

En continu
Le fil des élections fullscreen
OUTIL INTERACTIF
Les 625 candidats à la loupe
tous nos contenus électoraux