/news/currentevents
Navigation

Féminicide à Montréal-Nord: tuée après avoir dénoncé son ex

La deuxième victime d’un féminicide en autant de semaines à Montréal aurait été poignardée à mort

Coup d'oeil sur cet article

Une femme de 42 ans qui avait déjà porté plainte pour violence conjugale a été retrouvée poignardée à mort dans son appartement par son nouveau petit ami qui s’inquiétait pour elle. 

• À lire aussi: Sa conjointe tuée dès qu’il est libéré

En entrant dans le logement de Viergemene Toussaint hier matin vers 9 h 30, sa nouvelle flamme a découvert le corps inanimé de la dame d’origine haïtienne.

L’homme s’était rendu à son appartement du boulevard Lacordaire puisqu’il n’avait pas eu de nouvelles de Mme Toussaint depuis la veille.

La victime Viergemene Toussaint
Photo courtoisie
La victime Viergemene Toussaint

Son décès qui aurait eu lieu plusieurs heures avant a été constaté sur place.

La dépouille portait des marques de violence. Selon nos informations, la femme aurait été poignardée au ventre et au cou. Aucune arme n’aurait été retrouvée sur les lieux.

« La nuit dernière, j’ai entendu quelqu’un crier d’une drôle de façon. Je me suis dit : “soit qu’il est saoul, ou il a des problèmes de santé mentale” », a raconté un voisin.

« Je n’ai pas entendu de bagarre, quelqu’un hurler ou se chicaner. J’ai entendu des voix, mais je ne me suis pas occupée de ça, j’en entends tous les soirs », a expliqué pour sa part Nicole Imbeau, qui habite un peu plus loin sur l’étage.

Des policiers ont passé la journée vendredi à scruter la scène de crime, à Montréal-Nord.
Photo agence QMI, Maxime Deland
Des policiers ont passé la journée vendredi à scruter la scène de crime, à Montréal-Nord.

SON EX ARRÊTÉ

Hier en soirée, les policiers ont procédé à l’arrestation de l’ex-conjoint de la victime. Selon nos informations, il s’agit d’Antoine Coby.

Viergemene Toussaint habitait depuis peu dans cet immeuble de Montréal-Nord, selon des voisins rencontrés par Le Journal.

« C’était quelqu’un de très gentil, très doux », se remémore l’un d’eux, qui lui avait parlé à quelques reprises seulement.

Elle avait emménagé avec son copain d’alors, mais vivait désormais seule.

Des policiers ont passé la journée vendredi à scruter la scène de crime, à Montréal-Nord.
Photo agence QMI, Maxime Deland
Des policiers ont passé la journée vendredi à scruter la scène de crime, à Montréal-Nord.

L’homme de 36 ans n’était plus autorisé à habiter à cette adresse depuis que des accusations de séquestration et de voies de fait avaient notamment été déposées contre lui le 28 juillet dernier.

« Je l’ai vue courir vers moi, en sollicitant mon aide. [...] Son mari l’avait suivie. Pendant qu’on était les trois sur le balcon, il l’avait giflée », a raconté leur voisin de balcon à TVA Nouvelles.

Plusieurs épisodes de séquestration auraient été rapportés entre mai et juillet, selon ce qu’il a été possible d’apprendre.

La victime a été retrouvée dans son appartement, sur le boulevard Lacordaire.
Photo agence QMI, Maxime Deland
La victime a été retrouvée dans son appartement, sur le boulevard Lacordaire.

LIBÉRÉ RAPIDEMENT

La Couronne s’était opposée à sa libération, mais à la suite d’une entente entre les parties, il avait été remis en liberté sous des conditions, dont celle de ne pas s’approcher de Mme Toussaint, ni de communiquer avec elle, sauf en présence d’un avocat concernant leurs procédures d’immigration.

L’homme doit être de retour devant la cour en novembre prochain.

– Avec Jonathan Tremblay et Maxime Deland, Agence QMI

Les autres féminicides en 2022 

8 septembre: Gisèle Itale Betondi, 29 ans, Montréal

18 août: Kamila Rodriguez Vital de Queiroz, 39 ans, Sainte-Marthe-sur-le-Lac

31 juillet: Audrey-Sabrina Gratton, 43 ans, Sorel-Tracy

8 avril: Cynthia Landry,34 ans, Montréal

1er avril: Louise Avon, 64 ans, Sainte-Agathe-des-Monts

31 mars: Madeleine Désormeaux, 68 ans, Lebel-sur-Quévillon

19 février: Maria Cristovao,71 ans, Laval

18 février: Patrizia Rao, 59 ans, Dunham

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous partager à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.