/news/elections
Navigation

Oui au 120 km/h... mais à certaines conditions, estiment des experts

Le Québec est rendu là, affirment des experts au sujet de l’idée des conservateurs

ELEC-PCQ-17-SEPTEMBRE
Photo Taieb Moalla Le chef du parti conservateur du Québec (PCQ), Éric Duhaime, a annoncé qu’il augmenterait la limite de vitesse sur les autoroutes à 120 km/h lors d’un point de presse à Québec. Samedi le 17 septembre 2022 TAIEB MOALLA / JOURNAL DE QUÉBEC / AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

L’idée du chef conservateur Éric Duhaime d’augmenter la limite de vitesse à 120 km/h au Québec n’est pas à rejeter, croient des intervenants en sécurité routière, pourvu qu’elle respecte plusieurs conditions.

• À lire aussi: Limite de vitesse de 120 km/h, promet Duhaime

«L’idée est intéressante. On est rendu là et il faut y réfléchir», souligne le policier à la retraite de Lévis et enseignant en techniques policières Alain Gelly.

Toutefois, prévient-il, il ne faudrait pas hausser la limite à 120 km/h pour que les automobilistes se mettent à rouler à 140 km/h. Toute augmentation devrait aller de pair, estime-t-il, avec une utilisation accrue de moyens de contrôle, comme les radars photo.

De l’avis d’Éric Duhaime, il est «temps de faire confiance aux automobilistes québécois en vue d’augmenter cette limite de vitesse», a-t-il affirmé, samedi, en rappelant qu’il s’agit d’un engament pris par sa formation politique depuis fort longtemps.

Selon lui, toute économie de temps pour les automobilistes sera appréciée, même si cela pourrait se traduire par une hausse de la consommation d’essence. 

De son côté, le spécialiste en planification de transport et chargé de cours à l’Université de Montréal, Pierre Barrieau, rappelle que «les limites telles qu’on les connaît actuellement ont été mises en place principalement durant la crise du pétrole des années 70».

Plus sécuritaires

«Les voitures d’aujourd’hui sont beaucoup plus efficaces énergétiquement et bien plus sécuritaires et avancées technologiquement qu’elles ne l’étaient alors», dit-il.

M. Barrieau estime qu’on pourrait s’inspirer de l’exemple de l’Ontario où la limite a été accrue de façon permanente à 110 km/h au printemps dernier sur six tronçons bien précis, après une période d’essai de trois ans où l’on n’a pas noté un accroissement des accidents.

C’est le cas par exemple sur un segment de 41 km de l’autoroute 417 entre Ottawa et Montréal.

En Ontario, la limite est passée à 110 km/h sur certains tronçons, dont celui de l’autoroute 417 entre la limite avec le Québec et Ottawa.
Photo d'archives
En Ontario, la limite est passée à 110 km/h sur certains tronçons, dont celui de l’autoroute 417 entre la limite avec le Québec et Ottawa.

«L’Ontario a choisi, explique-t-il, des tronçons où il y a peu de bretelles autoroutières, où le volume de circulation est raisonnable et où la géométrie est bonne [donc avec peu de courbes].»

Au Québec, suggère M. Barrieau, on pourrait ainsi sélectionner certains tronçons rectilignes et abrités des vents sur l’autoroute 40 entre Montréal et Québec.

Une autre mesure à mettre en place, comme c’est le cas en Ontario : modifier les limites de vitesse en fonction de la météo.

En plein blizzard

«Faire 120 km/h un 2 juillet quand il fait beau soleil, note-t-il, ce n’est pas un problème. Mais au début janvier, en plein blizzard, il faudrait les réduire à 100, voire à 90.»

Chose certaine, l’idée de M. Duhaime s’est heurtée immédiatement à une fin de non-recevoir de la part du chef caquiste François Legault.

«On n’envisage pas ça, je ne suis pas expert, mais j’ai l’impression que le ministère des Transports et les gens qui connaissent ça vont voir un risque d’augmenter les accidents», a-t-il soutenu.

– Avec Taïeb Moalla

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous partager à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Guide de l’électeur
Les candidats - Une présentation exhaustive des personnes candidates dans chaque circonscription
Radiographie des candidats - Un portrait statistique des candidates et candidats, tous partis confondus
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.

En continu
Le fil des élections fullscreen
OUTIL INTERACTIF
Les 625 candidats à la loupe
tous nos contenus électoraux