/finance/opinion/columnists
Navigation

Avril: d’un passe-temps à 11 supermarchés

GEN - SYLVIE SENAY COFONDATRICE DES MAGASINS AVRIL
Photo Martin Alarie Sylvie Senay, cofondatrice des magasins santé AVRIL et qui ouvrira un 3e magasin à Québec mercredi.

Coup d'oeil sur cet article

Les supermarchés santé Avril ont beau avoir un nom en français, jusqu’à récemment, je ne savais pas que c’était une entreprise québécoise.

Quand j’ai vu arriver la bannière à Québec il y a quelques années, c’était tellement un grand magasin que j’avais l’impression d’un succès venu d’ailleurs. Et la cofondatrice Sylvie Senay me dit que cette impression est fréquente. C’est un constat un peu plate, comme si on avait encore du mal à croire à nos succès entrepreneuriaux...

À la veille d’inaugurer un onzième Avril sur le boulevard Laurier à Québec, au coût de 10 M$ et d’une superficie de 36 000 pieds carrés, la femme d’affaires est fière du chemin parcouru depuis la fondation de l’entreprise en 1995.

« On ne savait pas que ça allait devenir tendance, le bio, quand on a commencé, et peut-être qu’on a contribué à la vague sans trop s’en rendre compte. On en est fiers ! » dit-elle.

Démocratiser le bio

Tout a commencé comme un passe-temps. Sylvie travaillait dans le domaine bancaire et son conjoint, Rolland Tanguay, était entrepreneur en construction quand leur couple est né, un an avant le début de l’aventure en affaires. Sylvie a refusé d’être transférée dans un autre lieu de travail et elle a pris un congé sabbatique. Puis, Rolland a entendu parler d’un magasin de produits naturels à vendre à Granby. Y voyant un beau passe-temps, Sylvie l’a acheté. Elle s’y est plongée avec passion et de rénovation en agrandissement, Rolland a décidé de la rejoindre deux ans plus tard pour faire croître l’entreprise. Le Panier santé est ainsi devenu Avril, évocateur des beaux jours. 

« On voulait démocratiser les produits bios et naturels. Les gens disent toujours que le bio est cher, et nous, on voulait arrêter cette croyance. Et on réussit bien. On se fait dire que ce n’est pas cher, même qu’on a parfois des légumes moins chers que dans les épiceries traditionnelles », observe Sylvie Senay.

Le pouvoir d’achat d’Avril, qui possède son centre de distribution depuis 2018, lui permet de négocier de bons prix et même de s’approvisionner directement chez certains fournisseurs. Les rabais sont redonnés aux consommateurs. D’ailleurs, ce sont eux qui ont amené Avril à sortir de Granby.

« Les gens venaient de Longueuil, Sherbrooke et même de Québec pour faire le plein chez nous parce que nous étions réputés pour avoir de bons prix. C’est à force de se faire demander des magasins dans ces villes et d’autres que nous avons développés dans d’autres régions », raconte l’entrepreneure.

Croissance

À 67 ans, elle aime toujours autant travailler et garde un fort appétit de croissance. Elle poursuit avec son mari l’objectif d’ouvrir deux magasins par année, après ceux de Saint-Bruno et de Montréal l’an dernier. L’alimentation est un secteur très compétitif, mais le duo n’a pas l’impression de se battre contre des géants, car il a son créneau bien à lui. Mais alors, imaginez la convoitise que doivent susciter ses magasins !

« On est très regardés par d’autres bannières, admet Sylvie. Mais on prépare notre relève à l’interne, nous avons des gens compétents autour de nous. »

Elle précise qu’elle n’est pas sur le point de s’arrêter parce que la passion et la santé y sont. Et, comme dit son mari, le travail, ça ne fait pas mourir !  

Avril 

  • Année de fondation : 1995
  • Fondateurs : Sylvie Senay et Rolland Tanguay
  • Lieu du siège social : Granby
  • Secteur d’activité : Alimentation
  • Nombre d’employés : 1000

PROFIL DE SYLVIE SENAY

  • Poste : Cofondatrice
  • Âge : 67 ans
  • Scolarité : Certificat en administration

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.