/news/elections
Navigation

Anglade dénonce le «message» de Legault aux immigrants

Anglade dénonce le «message» de Legault aux immigrants
Mario Beauregard / Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL | Dans une réponse spontanée, lundi, Dominique Anglade a semblé être d’accord avec l’idée que François Legault «n’aime pas les immigrants». Elle a ensuite précisé que le «message» du chef caquiste donnait cette impression.  

• À lire aussi: Lien entre immigration et violence: Les gens n’ont pas été choqués par les propos de Legault, assure la députée Dorismond

• À lire aussi: Anglade restera à la tête du PLQ, peu importe le résultat

• À lire aussi: Malgré les embûches, Anglade refuse de jeter l’éponge

La cheffe libérale a participé à une table éditoriale en après-midi, à Montréal, avec divers médias des communautés culturelles. 

Dans un échange en anglais, la journaliste Ling Yin, du journal Sept Days, a déclaré que «François Legault, il ne semble pas aimer les immigrants». 

«You think?» a répliqué Mme Anglade du tac au tac, déclenchant quelques rires autour de la table. L’expression est généralement utilisée sur le ton du sarcasme pour mettre en relief une évidence. 

Après l’événement, les médias qui accompagnent la cheffe libérale durant sa campagne électorale ont voulu savoir ce qu’elle avait voulu exprimer par cette réaction. 

Dominique Anglade a refusé de s'étendre sur les sentiments de François Legault au sujet des immigrants, sans pour autant contredire Mme Yin. 

«C’est clairement le message qu’il envoie. Maintenant, sur ce qu’il pense réellement, vous lui poserez la question, mais c’est clairement le message qu’il envoie par rapport à l’immigration. C’est clairement le message qu’il envoie par rapport à la différence», a-t-elle déclaré. 

Nombreux exemples

Mme Anglade a ensuite énuméré la réaction de François Legault dans le dossier de la mort de Joyce Echaquan, son lien entre l’immigration et la violence, le qualificatif «d’anecdote» pour parler de l’histoire d’intégration du député libéral Saul Polo puis le discours sur la «Louisianisation» du Québec. 

«Les exemples sont nombreux où, sans arrêt, il divise la population», dit la cheffe libérale. 

Pour elle, le chef caquiste y voit un gain politique. «Il veut alimenter la différence de l’autre, il veut alimenter cette division», dit-elle. 

«Il le fait délibérément», insiste-t-elle. 

Discours négatif

Dominique Anglade déplore ce discours du premier ministre sortant. 

«Dans tous les propos qu’il tient, il n’a pas l’air de vouloir valoriser l’immigration de manière positive, du tout, dit-elle. Je veux dire, les propos qu’il tient font en sorte que les gens ne se sentent pas du tout partie prenante de l’aventure.» 

Guide de l’électeur
Les candidats - Une présentation exhaustive des personnes candidates dans chaque circonscription
Radiographie des candidats - Un portrait statistique des candidates et candidats, tous partis confondus
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.

En continu
Le fil des élections fullscreen
OUTIL INTERACTIF
Les 625 candidats à la loupe
tous nos contenus électoraux